Festival Air 2017Initié en 2001 comme produit d'appel du tourisme, le festival de l'Aïr à eu lieu cette année à Iferouâne, une commune située à l'extrême nord du pays. Placée sous l'autorité du premier ministre Brigi Rafini, l'édition de cette année fait une part importante à l'imzad, une vièle monocorde très respectée chez les Touaregs du nord Niger qui est menacée de perdition. Aitock Mohamed, ancien ministre et organisateur de ce festival explique : " l'imzad est le nerf sciatique de La culture touarègue.

C'est un vecteur de valeurs morales qui permettent une vie harmonieuse au sein de la société. C'est hélas une tradition qui se meurt à petit feu par manque de relève".

Plusieurs délégations venues de quatre coins du Niger y ont pris part. On note aussi la présence de l'Algérie et du Mali dans les différentes compétitions culturelles. Un plaisir pour le premier ministre du Niger : " vous êtes chez vous ici à Iferouâne.

ImprimerE-mail

Rahmatou Keita Fespaco 2017En course pour l'étalon d'or de Yennenga au 25ème Fespaco, Zin'naariâ! (l'alliance d'or), le long métrage de la réalisatrice nigérienne Rahmatou Keita a décroché le trophée et le prix de la meilleure image.
Zin'naariâ ! (l'alliance d'or) est un film du genre romantique d'une durée de 92 mn sorti en 2016. Sa première projection au 25ème Fespaco a eu lieu le 2 mars au "Ciné Burkina" de Ouagadougou. Dès la première scène, l'une des appréciations qu'inspire le film, porte sur la qualité des images. Cet aspect technique a séduit le jury des longs métrages, ce qui a valu au film le prix de la meilleure image.

ImprimerE-mail

Alain-Gomis-Fespaco-2017.jpgAprès dix jours et autant de nuits de projection de films courts et longs métrages, de séries télévisées, de films documentaires, et films d’écoles africaines de cinéma, et de panorama longs métrages fiction et documentaires, les écrans de la 25ème édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou se sont refermés, le 4 mars  dernier au Palais des sports de Ouaga 2000, avec une cérémonie de clôture grandiose à la hauteur de l’éclat du 7ème Art africain. A cette occasion, les noms des lauréats de cette 25ème biennale ont été dévoilés au monde entier. C’est ainsi que le trophée phare de l’Etalon d’or de Yénnega a été décroché par le film « Félicité» du Réalisateur Sénégalais Alain Gomis. Après son succès de 2013 avec le film « Tey », Alain Gomis inscrit pour la deuxième fois son nom dans le palmarès du FESPACO.

ImprimerE-mail

Sogha-Niger-ouverture-fespaco-2017.jpgLe Clap d’ouverture de la 25ème édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (Fespaco) a été donné par le président du Faso, Sem Roch Marc Christian Kaboré dans l’après-midi du 25 février au stade municipal de Ouagadougou. Placé sous le thème "Formation et métiers du cinéma et de l’audiovisuel’’, l’édition 2017 du festival met à l'honneur la Côte d'Ivoire, pays invité d’honneur. Ce pays qui marque sa présence à ce Fespaco avec une délégation de plus de 300 personnes a offert à ceux qui ont fait le déplacement du stade municipal de Ouaga, un concert Live avec la star ivoirienne du reggae, Alpha Blondy.

ImprimerE-mail

Zalika Souley Cinema NigerZalika Souley est une grande dame du cinéma Nigérien. Sur ce visage pensif se lit toute l’amertume d’une femme qui a consacré une bonne partie de sa vie à son art sans recevoir grand-chose en retour. 
Zalika a incarné pendant les années 70 l’image de la femme nigérienne émancipée qui a vécu avec passion la consécration du 7eme art au Niger.
Aujourd’hui grand-mère, elle vit aux Etats Unies dans l’anonymat total. Oubliée des siens et de son pays.

  • 1
  • 2

Onep Nigerdiaspora 2017

Sahel et Sahel Dimanche
abonnement en ligne sur le site web
www.lesahel.ne