Airtel Niger

Forfait Albarka

CULTURE.

Ahmed Boto Niger 01C’est en prélude à la 12ème édition du Festival de l’Air, qui est un grand événement touristique pour le Niger en général et particulièrement pour la région d’Agadez, que le ministre du Tourisme et de l’Artisanat M. Ahmed Boto a animé samedi dernier, dans la salle de réunions dudit ministère, un point presse pour le lancement des préparatifs de ce rendez vous. Le festival de l’Air, édition 2017 est prévu du 10 au 12 mars prochain à Iferouāne (région d’Agadez) avec comme thème central : «Tourisme, vecteur de paix, de croissance et de rapprochement des peuples ». 

La filière ASLAC du Département des Lettres, Arts et Communication de l’Université Abdou Moumouni de Niamey a organisé, du 25 janvier au 31 janvier dernier, un séminaire de formation sur le module critique d’Art. Cette formation a concerné un groupe cible composé de journalistes (de la presse écrite, radio et télévision), de communicants, de cadres culturels, de programmateurs culturels, de Directeurs de Maisons de Culture et Sites Culturels, d’enseignants, etc. La formation qui s’est déroulée dans la salle conseil de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines a été dirigée par un Enseignant consultant, spécialiste de la critique d’Art M. Saidou Alceny Barry. Elle a été coordonnée par la Directrice d’Etude de la filière ASLAC Catherine Martin Payen Dicko.

salle Canal Olympia NigerLe ministre de la Renaissance Culturelle, des Arts et de la Modernisation Sociale, Porte-parole du Gouvernement, M. Assoumana Mallam Issa, a procédé, mardi après midi, à la Blue Zone de Niamey, à l’inauguration de la salle Canal Olympia Niger, un cadre créé pour les cinéphiles. La cérémonie d’inauguration de cette salle s’est déroulée en présence des responsables de Canal Olympia Niger notamment Corinne Bach, Présidente Directrice générale de Canal Olympia et Vice-présidente de Vivendi Village, du représentant de DG Bolloré et des invités.

Culture Niger Retrospective 2016Année électorale, 2016 a surtout brillé, au plan culturel, par trois actes majeurs : le choix du Président de la République, Chef de l’Etat, de « Promouvoir la renaissance culturelle » au rang de premier « axe prioritaire » de son second mandat (2016-2021), sa décision de dédier un ministère plein à cette Renaissance culturelle et à la Modernisation sociale et la déclinaison de cette volonté politique dans la Déclaration de Politique Générale du Premier ministre en date du 10 juin 2016.

Lutte Traditionelle Danse ZinderEvénement festif, la lutte traditionnelle du Niger a tout pour intéresser le public. Surtout la danse des lutteurs qui précède les combats. Les gestes, les chants et les pas de danse esquissés par les lutteurs font que les spectateurs ont toujours besoin de les voir dans leur accoutrement traditionnel. Pour maintenir cette tradition culturelle qui accompagne le sport roi au Niger, il a été organisé pour les équipes des lutteurs des régions, le lundi dernier à l’arène de lutte traditionnelle Hamidine Maïdaré de Tahoua un concours de danse. Ce sont cinq régions qui ont pu participer à la compétition. A l’issue du concours, l’équipe de Zinder remporte le premier prix suivi de celle de Tahoua. Le troisième prix est allé à la région d’Agadez.

Zalika Souley Cinema NigerZalika Souley est une grande dame du cinéma Nigérien. Sur ce visage pensif se lit toute l’amertume d’une femme qui a consacré une bonne partie de sa vie à son art sans recevoir grand-chose en retour.
Zalika a incarné pendant les années 70 l’image de la femme nigérienne émancipée qui a vécu avec passion la consécration du 7eme art au Niger.

Festival Arts traditionnels SADUWALa 4ème Edition du Festival des Arts traditionnels dénommé ‘’SADUWA’’ s’est tenue, mercredi dernier, à la devanture de la Maison de la Culture Abdoussalam Adam de Zinder. Cette rencontre qui a duré deux jours est organisée par l’Association NEMA avec l’appui technique du Centre Culturel Franco-Nigérien de Zinder.

Soirees culturelles Agadez SokniDans toutes les festivités commémoratives, les soirées culturelles ont toujours été des moments privilégiés pour réconcilier la jeunesse nigérienne avec sa culture. Agadez Sokni n’a pas dérogé à cette règle. Les nuits culturelles ont attiré et conquis un public majoritairement juvénile assoiffé de spectacles. Quant aux artistes musiciens d’Agadez comme ceux venus des 4 coins du Niger, ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

rockers du desert AgadezC’est pendant la rébellion de années 90 que beaucoup de Touareg découvrent le roots rock blues du Ténéré et du Sahara, un genre musical que les Ishumars, cette génération de jeunes Touaregs qui, au gré des sécheresses récurrentes et de l'exil, puis des camps d'entraînement en Libye dans les années 1980-1990, ont adopté pour drainer des messages de revendications, de résistance et d’espoir à leurs communautés au-delà des montagnes et des dunes de l’immensité désertique.

Fima Agadez 2016 02Initialement prévu du 25 au 29 novembre 2015, la dixième édition  du grand festival de la mode africaine a été transférée sur Abidjan puis annulée in extrémis pour des raisons d’insécurité au Niger.

Cette année, le biennal a lieu les 16 et 17 décembre prochain. Et c’est la ville d’Agadez ( Niger) qui a été choisie pour accueillir cette rencontre où les talents des cinq continents viennent s’exprimer.

Page 1 sur 30