Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

lundi, 19 novembre 2007 14:03

La sixième édition du FIMA s?ouvre mardi à Niamey

Évaluer cet élément
(0 Votes)
La sixième édition du Festival international de la mode africaine (FIMA) s’ouvre officiellement mardi au Palais des sports de Niamey, sous la présidence du Premier ministre nigérien, Seyni Oumarou, en présence de plusieurs stylistes, mannequins et


Imagemusiciens venus d’Europe, d’Afrique et des Caraïbes. Selon le programme officiel du FIMA dont APA a obtenu copie, la grande nuit FIMA réunira des créateurs de mode africains et internationaux notamment le fondateur du festival Alphadi (Niger), Christophe Josse (France), Claire Kane (Sénégal), Jemann (Cameroun), Nawal El Assad (Côte d’Ivoire), Xuly Bet (Mali), Bamondi (Togo), Pepita D. (Bénin) et Imane Ayissi (France) et le musicien Papa Wemba.
Prévu pour se tenir pour la première fois dans un centre urbain du 20 au 23 novembre, le FIMA 2007 a aussi inscrit à son programme un colloque sur la création à Niamey d’une école africaine de la mode des arts et des industries culturelles.
La future école de mode africaine sera ouverte pour « donner une autre chance à la culture africaine d’être connue » indique une source proche du comité d’organisation.{sidebar id=2}
Un festival inédit de Hip - Hop réunira de jeunes groupes de rap africains en vue de « donner plus de place à la jeunesse pour s’exprimer à travers des oeuvres musicales », ajoute un communiqué du festival.
Il s’agit, ajoute la même source « de créer un espace qui permettra de lancer une véritable industrie culturelle africaine à même de garantir aux artistes de jouir de l’exploitation de leur art ».
Le FIMA sera aussi marqué par des ateliers et un concours international de top model intitulé « L’Afrique est à la mode », couronné par un défilé des grands créateurs des cinq continents.
Initié en 1998, le FIMA , dont la devise est « culture, paix et développement », a été précédé d’un défilé itinérant qui a sillonné certaines capitales africaines pour déceler de nouveaux talents dans le domaine de la mode, de la création et de la musique.
La première édition du FIMA a réuni sept chefs d’Etat et plus de 4000 participants.
19 Novembre
Publié le 19 Novembre 2007
Source: http://www.apanews.net/

{sidebar id=9}

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15