Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

vendredi, 14 décembre 2007 05:50

Fin de la 5ème édition de Gatan-Gatan

Évaluer cet élément
(0 Votes)
La 5ème édition du festival international du conte et des arts de l'oralité, Gatan-Gatan a pris fin le 8 décembre dernier à Dogondoutchi. La cérémonie de lancement s'est, elle, déroulée le 3 décembre à la Maison de la presse de Niamey

 

Imageen présence du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, chargé de la Promotion de l'Entreprenariat Artistique, M. Oumarou Hadary, celui de la Formation Professionnelle et Technique, Mme Maizama Hadiza , du Maire de Dogondoutchi, M Souley Bagoudou et de plusieurs invités.

Dans son discours d'ouverture de cette manifestation, le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, chargé de la Promotion de l'Entreprenariat Artistique, M. Oumarou Hadary, a d'abord rendu un vibrant hommage au collectif des artistes de JAWABI pour le mérite d'avoir créé mais aussi assuré la régularité de cette importante manifestation qui a fortement contribué à l'éclosion du conte au Niger. C'est conscient de l'impact de l'oralité dans notre société a précisé M. Oumarou Hadari, que le Ministère chargé de la Culture a, dès la 1ère édition, soutenu et accompagné le collectif dans l'exécution du festival. En plus du soutien financier et matériel fortement marqué dès le départ, le collectif a été distingué en 2004 comme faisant partie des meilleures structures de promotion de la culture au Niger.Le ministre de la Culture, des Arts et Loisirs chargé de l' Entreprenariat Artistique a aussi indiqué qu'une telle manifestation de Gatan-Gatan- dont les effets induits sont inestimables sur l'éducation de nos populations en général et le comportement de la jeunesse en particulier- a retenu comme thème " Parole, vecteur de paix et de cohésion sociale”. {sidebar id=1}Cette manifestation qui fait aujourd'- hui partie intégrante de notre paysage culturel est aussi un cadre de formation et de détection. C'est ainsi qu'elle a permis l'émergence d'auteurs et de conteurs d'envergure nationale et internationale. Cette 5éme édition de Gatan- Gatan a été marquée par la participation du cinéma numérique ambulant, l'organisation de plusieurs concours dont celui d'écriture, de cuisine, de tresses traditionnelles, une veillée de conte traditionnelle et une course hippique à LOUGOU. En prenant la parole lors du lancement, M.Souley Bagoudou, maire de Dogondoutchi, a salué cette initiative du collectif des artistes de JAWABI. Gatan-Gatan restera toujours fort parce que la population de l'AREWA est reconnue pour son attachement à la sauvegarde de toutes les expressions culturelles héritées. Il a ensuite rappelé qu'à cet effet , le conseil municipal étudie la possibilité de mettre à la disposition du collectif des artistes JAWABI ,un terrain pour la création du village Gatan-Gatan. M.Omar Hachimou, directeur et fondateur dudit festival, a pour sa part salué tous les partenaires techniques et financiers qui ont bien voulu appuyer cette initiative ainsi que la presse publique et privée.

Aïssa Abdoulaye Alfary

13 Décembre
Publié le 13 Décembre 2007
Source: Le Sahel

{sidebar id=9}

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15