mercredi, 09 octobre 2013 10:33

Réunion de concertation sur le Programme d’Appui au Renforcement des Politiques et Industries Culturelles : pour la promotion et la protection de la diversité culturelle

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le secrétaire général du Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Mai Moustapha Fernand, a présidé  hier matin la cérémonie officielle d'ouverture de la réunion de concertation sur le développement de la culture dans notre pays. Durant trois (3) jours, cette rencontre sera l’occasion d’échanger sur la révision des projets de textes relatifs aux missions des directions centrales et établissements publics du Ministère;

sur la finalisation et l'adoption des textes portant organisation et fonctionnement du Fonds National de Développement de la Culture et des Arts (FNDCA) et sur l'actualisation du projet de texte portant composition, attributions et modalités de fonctionnement du Conseil National des Arts et de la Culture.

Cette réunion de concertation regroupe les représentants des associations du secteur de la culture, les membres de la Cellule de Coordination du Programme d'Appui au Renforcement des Politiques et Industries  Culturelles (PARPIC), les cadres de l'administration centrale du Ministère en charge de la Culture et les personnes ressources. Ils sont conviés pour examiner et valider, au cours de ces assises, plusieurs projets de textes soumis à leur appréciation. Il s’agit notamment du projet de loi modifiant et complétant l'ordonnance n° 2009-24 du 03 novembre 2009 portant loi d' orientation relative à la Culture; du projet de décret fixant la composition, les attributions et les modalités de fonctionnement du Conseil National de la Culture et des Arts (CNCA) ; du projet de décret portant approbation des statuts de la Bibliothèque Nationale du Niger (BNN) ; du projet de décret portant approbation des statuts de l'Institut National des Arts et de la Culture (INAC) ; du projet de décret portant approbation des statuts du Fonds National de Développement de la Culture et des Arts (FNDCA) et du projet de règlement intérieur du Fonds National de Développement de la Culture et des Arts (FNDCA).

En ouvrant  les travaux, le secrétaire général du Ministère en charge de la Culture, M. Mai Moustapha Fernand, a brièvement rappelé le cadre dans lequel intervient ce programme. Ce programme, dit-il, résulte de la mise en œuvre de la convention de l’UNESCO relative à la promotion et à la protection de la diversité  culturelle. C’est par rapport à cela que l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et le Gouvernement du Niger ont signé  une convention cadre d'appui aux politiques et industries culturelles. 

Le SG du Ministère en charge de la Culture a décliné  les quatre (4) axes qui constituent ce programme quadriennal et qui sont mis en œuvre. Il s’agit notamment du renforcement  des capacités  de gouvernance du Ministère en charge de la Culture; de la diversification des dispositifs de financements des activités et programmes culturels, et l'accroissement de leurs moyens ; de la professionnalisation des artistes et entrepreneurs culturels et  l'évolution des processus participatifs; du désenclavement de la Culture sur le plan social, financier et  politique pour sa valorisation et son développement.

Aussi, après avoir succinctement détaillé  les objectifs assignés au comité de pilotage, le secrétaire général a reconnu que les activités inscrites dans les différents axes du PARPIC cadrent parfaitement avec les priorités essentielles des plus hautes autorités de la 7ème République. Enfin, il a appelé  les participants à donner le meilleur d’eux pour enrichir et adopter tous les documents du Programme d’Appui au Renforcement des Politiques et Industries Culturelles.

l Aissa Abdoulaye Alfary