lundi, 25 novembre 2013 08:47

La grande nuit du Festival International de la Mode Africaine : La grande nuit des stylistes africains

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fima 2013 FINLe centre aéré de la BCEAO de Niamey a été, samedi soir, le lieu de convergence pour les jeunes de la capitale et les invités venus de plusieurs pays pour assister  aux festivités de la grande nuit du Festival International  de la Mode Africaine, édition 2013. Placé sous le thème ‘’la créativité au service de la paix en Afrique’’, cet événement de dimension internationale a accueilli plusieurs créateurs de la mode  et d’invités de par le monde.

Un rendez-vous de découverte des potentialités artistiques et culturelles du continent africain de manière générale et le Niger en particulier.
Les manifestations de cette grande nuit du FIMA se sont déroulées en présence de la première Dame, marraine de ce festival, Dr. Malika Issoufou ;  les Premières Dames de la Centrafrique, du Mali et du Burkina Faso, ainsi que la représentante de la Première Dame de la Guinée Equatoriale. On notait aussi la présence de députés nationaux ; des membres du gouvernement ; des représentants des organisations internationales et ambassadeurs accrédités dans notre pays.
Le Festival International de la Mode Africaine constitue une dynamique nouvelle aux actions de promotion de l’art, du tourisme et de la culture africaine. Une ambition qui répond parfaitement aux défis du moment. C’est pourquoi, la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Haoua Yahaya Baaré a indiqué que le FIMA est devenu une des manifestations de référence de l’Afrique et du monde entier. En effet, le thème de cette édition met en exergue une réalité évidente dans le processus de la consolidation en Afrique, gage d’un développement économique  et social. Ainsi, les traditions sur lesquelles se base le promoteur du FIMA  pour façonner ses créations constituent l’une des composantes majeures de l’aspect culturel dont chaque peuple est fier d’en avoir, car elles favorisent la cohésion et la quiétude.
La ministre du Tourisme et de l’Artisanat a par ailleurs espéré que la présence des médias nationaux et internationaux permettra de faire retentir en Afrique toute entière et au reste du monde, le message du Festival International de la Mode Africaine qui est celui de la paix consolidée, de la solidarité dans le cadre du combat pour la référence des valeurs artistiques et  économiques réelles du continent africain. Elle s’est en outre réjouie de la tenue de cette 9ème édition du FIMA à Niamey pour montrer à la face du monde que la destination touristique Niger est fréquentée. Mme Haoua Yahaya Baaré a enfin remercié  la Première Dame, Dr. Malika Issoufou pour l’écoute attentive qu’elle n’a jamais cessé de prêter en toute circonstance pour la cause de cet événement. Ses efforts personnels ont largement contribué à la promotion du Festival International de la Mode Africaine.
Après l’intervention de la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, les participants à cette grande nuit du FIMA ont apprécié à leur juste valeur le génie créateur des stylistes africains à travers le défilé top modèle des mannequins. Il faut noter que des prix, des cadeaux et des bourses d’études ont été attribués aux jeunes créateurs du concours top modèle.
La Première Dame, Dr. Malika Issoufou, marraine du Festival International de la Mode Africaine a reçu  deux photos agrandies sous forme de tableau offertes par un jeune peintre nigérien vivant en Côte d’Ivoire.

 Hassane Daouda

25 novembre 2013
Publié le 25 novembre 2013
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}