vendredi, 27 décembre 2013 10:50

Le Premier ministre prend part à la cérémonie consacrée à l’inscription de la ville d’Agadez au Patrimoine mondial de l’UNESCO : La cité de l’Aïr célèbre l’événement

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Brigi Agadez UnescoLe célèbre minaret de la grande mosquée d’Agadez et l’architecture de la vieille ville, déjà mondialement connus, ont été classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO au sortir de la 37ème session du Comité du Patrimoine mondial tenue du 16 au 22 juin dernier à Phnom Penh au Cambodge.

Ce fut le fruit d’un long processus, mais c’est surtout la reconnaissance de l’ingéniosité de l’architecture traditionnelle de cette ville du Niger et de l’originalité de ces monuments. Avec l’inscription d’Agadez sur cette prestigieuse liste, le Niger et sa riche culture viennent ainsi marquer davantage leur présence dans la civilisation universelle. C’est pour célébrer cet événement historique qu’une grande fête a été organisée hier dans la capitale de l’Aïr. Le Premier ministre, Chef de gouvernement, SE Brigi Rafini, les membres du gouvernement, les députés nationaux, ainsi que  les populations d’Agadez ont assisté à cette cérémonie au Palais du Sultan de l’Aïr.
A cette occasion, des fantasias, des défilés, et des danses du terroir, dont celle  du célèbre Bianou, ont ponctué cette cérémonie riche en couleurs et en sons. Dans une allocution qu’il a prononcée pour la circonstance, le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a indiqué que cette nomination de la ville d’Agadez au Patrimoine mondial de l’UNESCO offre à notre pays un label international dont les effets vont contribuer à préserver notre identité culturelle, et rehausser l’image de marque de notre pays. ‘’Elle servira également de déclencheur du développement durable d’Agadez à travers la mise en œuvre du programme de conservation et de valorisation de biens qui repose sur l’épanouissement du tourisme et de l’artisanat, la réalisation des travaux de conservation et d’assainissement, pour ne citer que ceux là’’, a ajouté le ministre.
M. Ousmane Abdou a rappelé qu’à l’issue de l’examen de la candidature du Niger, le comité du patrimoine mondial a formulé des recommandations fortes et a apprécié positivement la valeur universelle exceptionnelle du bien, ainsi que la pertinence du plan de conservation et de gestion du site. Auparavant, le gouverneur de la région d’Agadez, le Colonel Major Garba Maikido, le président du Conseil régional d’Agadez, M. Mohamed Anako, et le maire de la ville d’Agadez, ont tous évoqué les richesses des sites, et salué cette reconnaissance mondiale faite à la ville d’Agadez en la classant dans la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
A l’issue de la cérémonie, plusieurs personnalités, à savoir le Sultan de l’Aïr, l’honorable Oumarou El Hadji Ibrahim Oumarou Ed Dasuki, l’ancienne ministre en charge de la Culture, Mme Amina Takoubakoye et le Professeur Aboubacar Adamou, spécialiste de la vieille ville d’Agadez , ont été décorées par le Premier ministre.
Oumarou Moussa

 

27 décembre 2013
Publié le 27 décembre 2013
Source : http://www.lesahel.org/

{module 583}