dimanche, 29 décembre 2013 23:18

Tournée Scène ouverte Rap 2013 à Agadez : La capitale de l’Aïr accueille la caravane

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le dimanche 22 décembre Agadez constitué la deuxième étape de la tournée nationale des concerts gratuits dénommée Scène ouverte Rap. C’est la salle des spectacles de l’Alliance Française qui a servi de cadre à cette manifestation qui s’est déroulée devant un public très nombreux composé des jeunes filles et garçons. Les participants et même les organisateurs sont sortis satisfaits de la prestation des artistes et ont remercié le CCFN/JR et ses partenaires que sont Unicef et orange Niger.


C’était devant un public jeune que le concert a débuté dans l’après midi à l’Alliance française d’Agadez. Comme d’habitude, c’est un groupe de Rap local et un slammeur qui ont ouvert la partie après la présentation du maitre de cérémonie Do Masta. Le groupe de Rap a chanté trois singles, Tiguerilla et Gorko pour la promotion de la culture touareg et bororo et un morceau sur la mort de Kadhafi pour rendre un hommage à cet homme d’Etat. Le public très attentif et respectueux attendait impatiemment l’annonce des rappeurs de la tourné.

Ainsi, successivement, Ahmet Abdel Aty Mohamed alias «Radical Afroman» du groupe R. Afro-Kassada, Dignon Bertin Djibril alias El Grintcho, suprême Sadeck et Lawan Paraïso Cecil du célèbre groupe de Rap Emankayan d’Agadez sont passés sur scène pour chacun transmettre le message dont il est porteur à cette occasion. A la sortie sur scène de chaque artiste le public manifeste son soutien à travers une salve d’applaudissements. Les messages portés par les artistes sont toujours les mêmes selon l’esprit même de la scène ouverte Rap. Ils ont trait à la sensibilisation de la jeunesse sur un certain nombre de problèmes sociaux tels que la délinquance juvénile, la scolarisation des jeunes filles, le travail forcé des enfants, la non-violence, la corruption, la démocratie, etc.

Tous ces thèmes ont pour but d’aboutir à une prise de conscience de la jeunesse pour sa sécurité et sa pleine participation dans le développement du Niger. Les messages étaient bien entendus transmis par les jeunes. Au sortir du spectacle, certains participants ont livré leurs impressions sur cette initiative ‘’Scène ouverte Rap’’. Ainsi Melle Zeinab Almadi en classe du 1er et Melle Rachida Imlan Sako élève toutes d’Agadez ont dit avoir été satisfaites de la prestation de tous les artistes. Elles indiquent qu’elles ont l’habitude d’écouter les sons de tous ces artistes sans les avoir jamais vu. ‘’A l’annonce de leurs arrivé ici même à Agadez pour un concert gratuit, nous nous sommes préparées pour être au rendez-vous. Nous saluons cette initiative du CCFN et l’encourageons à continuer dans ce sens’’ confient les deux amies.

Melle Chariffa Boubacar 10 ans seulement, elle, affirme avoir bien suivi le spectacle et apprécie la prestation des artistes. Aussi elle précise qu’elle a retenu le message  de l’artiste  Ahmet Abdel Aty Mohamed alias Radical Afroman sur la scolarisation de la jeune fille et la violence faite aux femmes et sur le travail des enfants de Dignon Bertin Djibril alias El Grintcho. ‘’Je pense que les partenaires doivent continuer de soutenir les artistes qui font un travail remarquable de sensibilisation de la jeunesse’’ dit-elle. Quand à Safi Boubacar Douma, élève en classe de 6ème, elle affirme que la scène ouverte Rap est une bonne initiative qu’il faut soutenir. Elle dit ensuite avoir retenu les messages sur la violence faite aux femmes et sur la scolarisation des jeunes filles. Douma Boubacar en classe de 3ème témoigne avoir aimé la prestation de M. Lawan Paraïso Cecil avec la chanson de Bianou et la tenue qu’il portait.

Les artistes ne sont pas indifférents au sortir de cette activité. Ainsi Lawan Paraïso Cecil du célèbre groupe de Rap Emankayan d’Agadez, témoigne avoir été très surpris de la mobilisation des jeunes pour ce concert. ‘’Ça fait longtemps qu’une telle rencontre n’a pas été organisée à Agadez surtout depuis les événements des attentas. Aujourd’hui, avec ce spectacle de scène ouverte Rap, qui à mobilisé plus de 500 jeunes filles et garçons, on peut dire que la sécurité est revenu à Agadez et des tels rencontres peuvent être organisées pour la distraction de la jeunesse’’ dit-il. M. Lawan Paraïso Cecil a profité de cette occasion pour lancer un appel à la jeunesse de ne pas baisser les bras et de faire sien les messages promulgués par les artistes.

Pour Mahamed Agali alias lezi, le spectacle été bien. ‘’Pour la jeunesse d’Agadez ce concert a ouvert les portes car à travers cela plus d’inquiétude sur l’insécurité. Et les autorités doivent créer les conditions pour la distraction de la jeunesse’’ estime-t-il. M. Goumi Ibrahim technicien de l’Alliance Française d’Agadez a quant à lui, dit que la scène ouverte Rap est une très belle initiative et la jeunesse d’Agadez l’accueille bien à chaque fois. ‘’C’est une occasion pour les groupes de Rap d’Agadez et autres artistes de se faire découvrir. La mobilisation est très forte, longtemps la salle de l’Alliance Française n’a connu un tels nombre des spectateurs’’ confie-t-il. Cela témoigne de l’intérêt qu’accorde la jeunesse d’Agadez pour cette activité artistique, a-t-il ajouté. Les artistes ont pu passer des messages positifs qui rentrent dans le sens du développement. La caravane de scène ouverte rap a poursuit son périple et séjourne depuis dans la région de Zinder.
Ali Maman, envoyé spécial

30 décembre 2013
Publié le 30 décembre 2013
Source : http://lesahel.org/

{module 583}