vendredi, 17 janvier 2014 00:42

‘’Quintessence’’ Festival International du film de Ouidah (Bénin) : Belle prestation du Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Moussa Hamadou DjingareyM. Moussa Hamadou Djingarey - Du 09 au 13 janvier, s’est tenue la 12ème  édition du  Festival international du film de Ouidah (Bénin) dénommé ‘’Quintessence’’. Notre pays y a participé avec  la présence du directeur général du Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN) M. Ali Damba accompagné par le réalisateur Moussa Hamadou Djingarey.


Au cours de cette grande messe du 7ème art, des conférenciers avertis dans le domaine du cinéma en particulier et de la culture en général, ont intervenu pour la cause du cinéma. Le directeur général du CNCN M. Ali Damba membre du jury long métrage, a animé deux conférences de presse dont l’une porte sur le thème ‘’soutien gouvernemental aux cinémas nationaux en Afrique à l’ère du DCP et de la disparition progressive du 35mm : cas du Niger’’. Le réalisateur Moussa Hamadou Djingarey, membre du jury  Documentaire a, quant à lui, animé une conférence de presse relative aux ‘’Master-Classes’’ et une autre sur ‘’les rencontres professionnelles’’.
A l’issue du festival, notre pays a été honoré par le jury de la sélection ‘’Demain c’est Aujourd’hui’’. Ce dernier a décerné le prix ‘’Python aux lèvres blanches’’ au film ‘’Mon retour au pays’’ du réalisateur nigérien Moussa Hamadou Djingarey.
Le festival international du film de Ouidah a pour objectif la promotion du 7ème art et les formations aux métiers de l’image et du son destinées aux professionnels et semi-professionnels de la sous-région. Il a vu la participation de plusieurs pays avec en compétition plusieurs films toutes catégories confondues en long et court métrages (fiction, documentaire, animation) avec en toile de fond des prix décernés  par différents jury internationaux. L’ensemble des films a été réparti en 7 sections pour les récompenses.  Il s’agit  des sections ’’Longs métrages en compétition’’   (14 films) ; ‘’Courts métrages en compétition’’ (24 films) ; ‘’Documentaires en compétition’’ (10 films) ; ‘’Films d’animation en compétition’’ (11 films) ; ‘’La Normandie et le Monde s’invite à Ouidah’’ (10 films) ;  ‘’Rétrospectives hors compétition’’ (2 films) ; et ‘’Films Hors compétition’’ (7 films) qui regroupe l’ensemble des films hors compétitions. Les films ont été projetés aussi bien dans les centres urbains  que dans les villages.
Pour ce qui est des prix, celui du Python royal, Grand prix du Festival, est attribué au long métrage "Yam Dam" de Vivian Goffette (fiction, Belgique/Burkina-Faso). Dans la même catégorie "Rebelle" de Kim Nguyen (fiction, Canada) a reçu le "Python à Tête Noire", prix du scénario. Dans la catégorie des films documentaires, "Les Jumeaux maudits" de Philippe Rostan (documentaire, France/Madagascar) a reçu "Le Python Papou", prix du meilleur documentaire. En ce qui concerne les courts métrages, le film "Nous n'irons pas mourir" de Jean Berthier (fiction, France) a reçu "Le Python Pygmée". Pour ce qui est des films d’animation, le prix "Python tapis" du film d'animation a été décerné au film "La maison de poussière" de  Jean- Claude Rozec (France).
Le prix "Python à lèvres blanches" de la section "Demain, c'est aujourd'hui" a été décerné au film "Mon retour au Pays" de Moussa Hamadou Djingarey (fiction, Niger), tandis que "Le Python Vert-Normand", prix de la Section "La Normandie et le Monde", est décerné au film "Jurasiscos" de Miguel C. Rodriguez (Espagne). Enfin, "Le Python de Children", prix du public, a été remis à la réalisatrice gabonaise Nadine Otsobogo, pour son film "Dialemi" (fiction, Gabon).
M. S. Abandé Moctar

17 janvier 2014
Pubié le 17 janvier 2014
Source : http://lesahel.org/

{module 583}

 

 

Dernière modification le vendredi, 17 janvier 2014 07:17