jeudi, 20 février 2014 08:54

Ouverture des travaux de la revue annuelle du Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs : Bilan des actions exécutées et élaboration d’un plan d’action pour l’année 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a présidé, hier matin, au Palais des Congrès de Niamey, l’ouverture des travaux de la revue annuelle  de son département ministériel.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de ses homologues en charge de la Communication, M. Yahouza Sadissou, de la Jeunesse et des Sports M. Abdoulkarim Dan Mallam, des Enseignements Professionnels et Techniques M. Chaïbou Dan Inna et de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation M. Asmane Abdou, des membres du corps diplomatiques et représentants des organisations internationales, ceux des organisations et associations culturelles, des  participants venus de toutes les régions ainsi que de plusieurs invités.
Cette revue annuelle qui durera trois (3) jours, s’inscrit dans un processus qui vise pour l’essentiel à faire un bilan des actions entreprises dans le domaine de la culture, à consolider les acquis dans le domaine, en tenant compte de la dimension loisirs afin d’appréhender les activités de l’année 2014 à travers un Plan Annuel de Travail. Au terme des travaux, les participants proposeront une planification objective des interventions du Ministère de la Culture, des Arts, et des Loisirs au titre de l’année 2014. Dans son discours d’ouverture, le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs a indiqué que cette revue annuelle intervient dans un contexte particulier, avec la création du Ministère  de tutelle, qui fera désormais de la dimension économique de  la culture, une préoccupation majeure, à travers les activités de la toute nouvelle Direction Générale de l’Entreprenariat et de l’Economie Culturelle.
M. Ousmane Abdou de rappeler ensuite que le secteur culturel est pris en compte à travers deux (2) programmes au titre du PDES à savoir l’amélioration des  conditions de développement culturel  et la valorisation du patrimoine culturel. A ce sujet, le ministre de la Culture, des Arts, et des Loisirs a noté avec satisfaction et fierté l’inscription par l’UNESCO, du Centre historique d’Agadez au patrimoine mondial de l’humanité. Il a par ailleurs rappelé les actions exécutées dans divers domaines au cours de l’année 2013. Il s’agit entre autres, du renforcement des capacités des acteurs culturels ; la redynamisation de la coopération ; la réhabilitation des infrastructures culturelles et l’appui aux entreprises et industries culturelles. «La culture et les loisirs représentent aujourd’hui un enjeu majeur, pour la réussite de notre plan de développement ; en effet, ces deux secteurs constituent une source intarissable de valeurs ajoutées de l’économie nationale» a dit M. Ousmane Abdou.
C’est pourquoi, le Niger s’est doté d’un dispositif institutionnel à même de lui permettre une prise en compte des dimensions entrepreneuriale et économique de la culture. Pour le ministre de la Culture, des Arts, et des Loisirs les recommandations issues de ces travaux, doivent contribuer à l’atteinte des objectifs clairement définis dans le Programme de Renaissance du Niger de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat, et déclinés dans le Programme de Développement Economique et Social (PDES). Le ministre Ousmane Abdou a enfin rendu un hommage mérité à l’ensemble des partenaires techniques et financiers au rang desquels la Coopération française, la Coopération espagnole, la Coopération turque, l’UNESCO et l’OIF pour les appuis multiples et multiformes qu’ils ne cessent d’apporter au secteur culturel nigérien avant d’assurer les participants du soutien total de son département ministériel pour la promotion du secteur culturel.

Hamma Wakasso Aïchatou

 

20 février 2014
Publié le 20 février 2014
Source : http://www.lesahel.org/

{module 583}