jeudi, 24 avril 2014 10:05

Lancement de la 2ème édition de la Foire du livre de Niamey : Le livre, un patrimoine mondial à promouvoir

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Foire Livre NiameyLe Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs, en collaboration avec l'Ambassade des Etats-Unis au Niger, organise du 17 au 19 avril au Palais du 29 Juillet, la 2ème édition de la Foire internationale du livre de Niamey. La cérémonie du lancement officiel a été présidée par le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou. C'était en présence de plusieurs membres du gouvernement, du chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis, du chargé des affaires culturelles de l'ambassade de France, du secrétaire général du gouvernorat et de nombreux invités.


En procédant à l'ouverture de cette foire, le ministre Ousmane Abdou a d'abord salué la présence des éditeurs du Burkina Faso, du Mali, du Bénin et de France, qui ont fait le déplacement de Niamey, pour célébrer cette fête du livre. Ce qui, a-t-il dit, témoigne des bonnes relations qui existent entre ces pays et le Niger, et prouve aussi l'intérêt particulier que nos Etats accordent à la culture, dans le cadre de l'intégration et du développement d'une véritable coopération économique, basée sur des industries culturelles et créatives.
''En Afrique, le taux élevé d'analphabétisme confère une importance particulière au secteur, car le livre détermine la qualité de l'éducation et sous-tend le développement de tout peuple. Paradoxalement, l'apparition de nouvelles habitudes de consommation de biens culturels fait déserter nos bibliothèques, nos librairies et tous les autres espaces d'accès au savoir et au savoir-faire par le livre. En conséquence, les jeunes et moins jeunes se cultivent peu, les lecteurs sont peu nombreux, les libraires vendent moins, et l'on assiste à l'effritement de la filière du livre'', a-t-il déploré.

Face à cette situation, les autorités de la 7ème République ont initié des actions fortes, notamment la tenue d'un séminaire de haut niveau sur la définition d'une politique nationale du livre, l'organisation de la caravane du livre et du mois du livre et de la lecture publique, l'élaboration d'une stratégie nationale de développement du livre. A cela s'ajoute l'extension progressive des bibliothèques de lecture publique dans les départements et communes du pays afin de rapprocher les populations d'une documentation de qualité.
''L'organisation d'une Foire Internationale du Livre à Niamey répond aux attentes des professionnels du livre, l'enjeu étant de créer un cadre indispensable aux échanges de livres entre professionnels, mais aussi d'exposer et de célébrer leurs productions intellectuelles'', a souligné M. Ousmane Abdou qui a réitéré, aux professionnels du livre, son engagement à parachever la structuration de la filière, en comptabilisant le capital déjà acquis. Ainsi, trois jours durant, il sera organisé des conférences, des expositions/ventes d'ouvrages, une journée professionnelle et des animations avec le bibliobus. Pour le ministre, il s'agit là d'un programme professionnel qui portera une attention particulière aux enjeux de l'édition et aux interrogations des actions de la chaîne du livre, notamment celles relatives à l'investissement dans le secteur.
Quant au chargé d'affaires de l'Ambassade des Etats-Unis au Niger, M. Richard Bell, il a d'abord salué la franche coopération entre le Niger et son pays, avant de réitérer son entière disposition à appuyer le gouvernement nigérien dans sa politique de promotion de la culture en général et de la lecture en particulier. ''Comme vous le savez, la lecture est un moyen de s'ouvrir au monde entier et d'acquérir la connaissance. C'est pour cela que nous devons toujours encourager les jeunes à lire beaucoup, pour s'ouvrir au monde qui devient de plus en plus un village planétaire'', a-t-il précisé.
Dans le même ordre d'idées, il a lancé un appel à tous les acteurs de la chaine du livre pour acheter les ouvrages exposés, les lire et en discuter. Il a de même émis le vœu de voir la foire internationale du livre pérennisée au Niger, à l'image des autres pays de la sous-région.
En prenant la parole au nom du gouverneur de la région de Niamey, le secrétaire général M. Zourkaleini Boureima Maïga a, dans son mot de bienvenue, souligné l'importance capitale que revêt la lecture pour une humanité en perpétuelle évolution. ''Il est clairement admis que pour affirmer notre identité, le livre et la lecture demeurent des canaux de communication indispensables et des moyens efficaces pour l'amélioration du cadre de vie de nos populations'', a-t-il dit.
Zeinabou Bissoundi

 

Dernière modification le jeudi, 24 avril 2014 10:15