Sanef 2018

mardi, 14 octobre 2014 23:54

Niger-Culture : La deuxième Edition du Festival des Arts traditionnels et Contemporains s’est ouverte Samedi dernier à Zinder

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La deuxième Edition du Festival des Arts traditionnels et Contemporains s’est ouverte Samedi après-midi dans les locaux de la Maison de la Culture Abdoussalam Adam de Zinder sous la présidence du Secrétaire Général de la Région, Harouna Assakalé. C’était en présence de plusieurs responsables administratifs et coutumiers de la région et des artistes et musiciens traditionnels venus des quatre coins de la région de Zinder.


Les activités rentrant dans le cadre de ce festival dureront deux jours.  A l’ouverture et ce durant deux heures, le public a eu droit à plusieurs représentations de danses traditionnelles datant des siècles derniers, de séances magiques offertes  par les forgerons et les coiffeurs des terroirs pour donner un cachet particulier aux valeurs culturelles ancestrales.
L’initiateur de ce Festival est Maman Sani, un jeune de Zinder âgé de 40 ans et Chorégraphe de Profession. L’objectif visé à travers ces représentations est, selon son promoteur de faire découvrir aux Nigériens d’ici et d’ailleurs et au monde extérieur, la richesse et la beauté des arts traditionnels et les différents messages qu’ils véhiculent. ‘’C’est pour nous, une autre façon de vendre la culture régionale au monde dans sa diversité, a-t-il dit.
Le Secrétaire général de la Région de Zinder,bHarouna Assakalé a dans son intervention devant les festivaliers déclaré que la culture est plus qu’un pilier de développement dans la mesure où elle suscite des attentes dans tous les domaines. Pour ce faire, a-t-il dit, les stratégies de développement doivent intégrer une volonté affichée de valorisation du patrimoine matériel et immatériel pour promouvoir les questions humaines, sociales, politiques en rapport  avec l’économie de marché et l’environnement.
Des exemples à travers le monde démontrent que les régions dépourvues de ressources économiques et minières peuvent s’appuyer sur la culture, qui bien exploitée, est source d’emplois, de devises à travers le tourisme et les festivals.
Ce rendez-vous culturel a fait ajouté le Secrétaire général de la Région de Zinder, célèbre l’Art et nos traditions ancestrales et montre les formes et la beauté de se mouvoir une occasion où les chasseurs les forgerons, les wanzams (coiffeurs traditionnels), les musiciens et d’autres groupes socio-traditionnels se retrouvent, sortent des lieux  conventionnels pour explorer en toute liberté l’espace public en prenant les valeurs locales.
Le Représentant du Maire Central, du Sultan du Damagaram et celui du Président du Conseil Régional sont intervenus pour se féliciter de cette belle initiative de son Promoteur Maman Sani qui a comme ambition essentielle de grandir et de promouvoir les valeurs culturelles régionales.
Ils ont affirmé le soutien de leurs institutions respectives  à ce festival annuel de la culture régionale pour sa pérennisation.
Siddo Yacouba.ANP/ONEP/Zinder

15 octobre 2014
Source : Le Sahel