mardi, 27 janvier 2015 22:04

Visite du ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs au CCFN de Niamey : Compassion et reconfort suite au saccage du centre de Zinder

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Ccfn Zinder.VisitesLe ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou s’est rendu, hier matin au Centre Culturel Franco Jean Rouch de Niamey. Cette sortie du ministre vise à apporter aux responsables du Centre la compassion et  le réconfort du gouvernement nigérien suite aux attaques perpétrées au CCFN de Zinder lors des manifestations du vendredi 16 janvier dernier dans ladite localité.

 

Les manifestants ont, durant leur furie, incendié le Centre. Ce qui a occasionné la perte de 15.000 ouvrages de la bibliothèque. La visite des locaux a eu lieu en présence de l’ambassadeur de France au Niger M. Antoine Anfré.

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs M. Ousmane Abdou a visité tous les compartiments du Centre notamment la médiathèque, le théâtre de plein air, la paillotte de répétition, l’auditorium… où il a reçu des explications sur le fonctionnement de ces compartiments de la part du Directeur Jean Paul Durin.

Aux termes des visites, le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs a rappelé que cette rencontre rentre dans le cadre des échanges de proximité avec les structures sous tutelle de son département ministériel. Il s’agit, selon lui, en réalité de prendre la mesure de l’environnement du travail en matière de ressources humaines, d’infrastructures, d’équipements et bien évidemment des activités elles mêmes. Il a aussi exprimé toute sa satisfaction  quant à la contribution du Centre  à la promotion et au rayonnement de la culture francophone. Il a salué les efforts déployés au quotidien par les responsables pour promouvoir la sculpture, la peinture, la danse, le cinéma, la photographie, la musique et le théâtre aussi.
Par rapport aux incidents malheureux intervenus à Zinder, le ministre Ousmane Abdou a  témoigné toute sa compassion à l’ambassadeur avant de le rassurer qu’un comité de réflexion pour la restauration de la bibliothèque a été déjà mis en place. Ce comité, a-t-il précisé, quittera ce jour mercredi pour Zinder afin d’évaluer de façon précise la situation de l’antenne CCFN de Zinder.
L’ambassadeur de France au  Niger M. Antoine Anfré a relevé l’importance de cette visite du ministre dans les locaux du Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch de Niamey. Selon lui, cette visite prouve effectivement l’attachement des autorités nigériennes au plus haut niveau au CCFN. Ce centre précise-t-il, n’est pas un centre français, ni un centre nigérien, mais un centre franco nigérien. Il symbolise l’amitié entre nos deux pays, entre nos deux peuples. «Je pense  que beaucoup de personnes ont été profondément touchées par l’incendie d’une partie du Centre de Zinder. C’est une première dans ce pays et c’est éminemment regrettable. Les gens qui ont commis cet acte doivent se livrer à une rétrospection. Les principales victimes de cet incendie ce sont les zinderois qui ont, grâce à ce centre une ouverture sur le monde» a conclu le diplomate français.

Aïssa Abdoulaye Alfary

28 janvier 2015

Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le mardi, 27 janvier 2015 22:45