jeudi, 29 janvier 2015 09:32

Zinder/portrait : Elhadj Amadou Abani Aya, marabout et écrivain

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Amadou Abani AyaIl est âgé d’une soixantaine d’années et se réclame membre de l’Association des Ecrivains du Niger pour avoir édité une série d’ouvrages consacrés essentiellement à la pratique de l’Islam conformément aux prescriptions du Saint-Coran.


C’est ainsi qu’il  a eu à publier  dans les années 80, avec l’autorisation du Ministère de l’Intérieur et l’appui financier de l’Organisation de la Conférence Islamique, quatre ouvrages en français et en Arabe sur les conseils et la pratique de la religion musulmane, principalement sur la mise en œuvre de la prière et le jeûne du Ramadan. Il a  effectué ses études coraniques dans le quartier Birni de  Zinder  avant de poursuivre à l’âge adulte ses études au Nigeria dans les Etats de Sokoto,  Bornou, Zaria et Kano. Il s’est  également spécialisé dans les prêches pour  aider les fidèles musulmans à mieux comprendre la pratique de la religion, à connaître Dieu le Tout Puissant, le Miséricordieux.
Dans le Saint Coran, a expliqué Amadou Abani,  Dieu recommande aux  fidèles, ainsi qu’à tous ceux qui désirent pratiquer l’Islam avec foi, d’approfondir  d’abord leurs connaissances   sur  son existence,  le Créateur des Cieux et de la Terre dans l’optique d’accomplir des prières dignes de ce nom susceptibles d’aider le croyant à bénéficier de sa bénédiction.
L’auteur explique les différentes étapes de la loi  islamique :
l’obligation (Wajib), l’interdit (haram), la tradition du prophète (Paix et Salut sur Lui) ou la ‘’Sounna’’. Il s’est agi dans ces ouvrages de s’imprégner du facultatif en Islam (‘’Moustahab’’), le réprouvable (Makaruh) et enfin le licite (Halaal). Elles imposent  des obligations aux musulmans  qu’il convient d’assimiler pour éviter certains concepts  de la religion qui renferment  à la fois des valeurs de souplesse et de tolérance.
Elhadj Abani Aya estime qu’il continuera à éditer d’autres ouvrages en  langue Hausa et en français sur les grandes valeurs  sacrées de la  religion musulmane pour permettre aux fidèles de se rapprocher davantage de leur Créateur et pouvoir accomplir tous les rites avec  beaucoup d’humilité  conformément aux  préceptes du Saint-Coran et des hadiths du Prophète Mohamed ,Paix et Salut sur Lui.
Sido Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

29 janvier 2015
Source : Le Sahel