dimanche, 08 février 2015 15:22

La médiathèque du CCFN de Zinder : L’heure est à la reconstruction

Évaluer cet élément
(0 Votes)

CCFN Zinder Don  Le vendredi 16 janvier 2015, en milieu de journée, des manifestations anti Charlie-Hebdo à Zinder (Deuxième ville du pays avec plus de 300 000 habitants) ont amené, entre autre, à l’incendie volontaire de bâtiments du Centre culturel franco-nigérien CCFN.


Le CCFN, Centre culturel franco-nigérien, créé en 1963, est un lieu de rencontre apolitique à vocation culturelle. Il a pour but de constituer un centre de rayonnement et d'échanges d'idées entre tous les hommes ; de participer à l'épanouissement des sciences, des arts et des lettres, enfin de mettre à la disposition des publics les moyens de parvenir à une meilleure connaissance des patrimoines culturels africains et français, francophones et européens. La double appartenance franco-nigérienne est symbolique d’une coopération culturelle riche et assumée qui se traduit dans son projet culturel. Ce projet est établi en conformité avec la mission assignée par la France à ses établissements culturels et en cohérence avec le projet culturel du Niger.

CCFN Zinder

Parmi ses bâtiments à Zinder, la médiathèque, pivot central de son activité, est entièrement détruite.

En ces terres africaines, comme nous le rappelle la citation de Amadou Hampâté Bâ, la vie humaine, le savoir, la connaissance et les transmissions des savoirs que peuvent représenter une bibliothèque sont intiment liés.

Aujourd’hui, l’heure est à la reconstruction
Cette médiathèque, brique d’un réseau de quatre médiathèques françaises (deux du CCFN de Niamey et Zinder et deux autres dans les Alliances françaises de Maradi et Agadez) devait être entièrement informatisée en 2015 et venait juste d’être lauréate, sur le même projet que celle du CCFN de Niamey d’un appel à projet du bureau du livre de l’Institut Français.

Avant sa destruction, riche de plus de 18 000 ouvrages, 900 m2 et quatre personnels qualifiés, elle était la plus importante des bibliothèques de la ville. Ici, les publics de jeunes, d’adultes, d’étudiants et d’universitaires de Zinder y trouvaient une documentation essentielle à leurs découvertes du monde, de la langue française et des langues nationales ou à leurs études. C’était aussi un lieu de rencontres, d’animations et de spectacles, de contes, de cinéma, d’ateliers ou de formations et enfin de débats d’idées.

Aujourd’hui les tutelles du CCFN Jean Rouch, le ministère français des Affaires étrangères et du développement international MAEDI et le ministère nigérien de la Culture des Arts et des loisirs, s’activent pour que puissent reprendre au plus vite des activités normales dans les locaux de Zinder.Niamey,

Du Niger, de France et de l’international des messages de solidarité, d’encouragements nous arrivent par centaines. De toutes ses provenances, le monde des bibliothèques nous témoignent aussi leur solidarité et leur envie de nous aider à reconstruire.

Aujourd’hui la direction du réseau des bibliothèques françaises au Niger et l’ensemble de son personnel travaillent à des solutions de reconstruction.

C’est toute une médiathèque qu’il faudra remettre sur pied : collections (livres et revues mais aussi DVD et CD), mobiliers et étagères, réseau informatique et matériels d’animations.

Hors collections de la médiathèque et matériels de celle-ci (mobiliers, étagères, matériels d’animations, ...), un ensemble de premiers devis, établis par un cabinet d’expertise indépendant, laisse déjà apparaitre un besoin financier de 60 000 € (40 000 000 de F/CFA) pour la simple réfection des bâtiments incendiés.

Dans cet élan de solidarité, c’est déjà plusieurs collectivités ou bibliothèques françaises qui se proposent de nous aider, mais aussi la Fondation Prince Claus Fund for Culture and Development, la Fondation MSH, Le Collège de France, des entreprises nationales et internationales. Cette liste s’allongera, nous l’espérons chaque jour.

Sur place à Zinder, une mission du Directeur du CCFN et du Secrétaire Général du Ministère de la Culture, des Arts et des Loisirs s’est déroulée du 28 au 30 janvier 2015. Les rencontres avec les autorités locales (Gouverneur, Maire, Président du Conseil régional, Sultan) et la société civile (Association pour la réhabilitation du CCFN, Association des professeurs de français, artistes, professionnel de l’animation, syndicat d’enseignants, entreprises...) montrent une forte mobilisation.

Des solutions d’acheminement vers le Niger sont en cours de résolution en interne de notre structure. Ensuite c’est en local que seront déployés les efforts et l’énergie de cette reconstruction par l’ensemble des bibliothécaires de ce réseau.

Sur le site internet du CCFN http://www.ccfnjeanrouch.org/ , plus d’informations vous parviendront, jour après jour, sur la plateforme dédiée à cette opération.

L’équipe de direction et particulièrement les personnels des médiathèques du CCFN de Zinder et Niamey vous remercient d’avance du soutien que vous pourrez leur apporter.

Jean-Paul DURIN, Directeur Général
Eric DUREL, Directeur des médiathèques


Contact : Éric Durel
, Directeur du réseau des médiathèques françaises au Niger.
Adresses électronique : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléphone : + 227 98 63 74 63

CCFN Zinder Don

 

Dernière modification le dimanche, 08 février 2015 16:35