mardi, 28 avril 2015 04:26

Ouverture officielle de la 9ème édition du Forum Africain du Film Documentaire, à Niamey : La culture de la paix et le développement comme principales thématiques du forum

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Forum Film DocumentaireLe 24 Avril de chaque année, notre pays célèbre l’anniversaire des accords de paix signés à Alger en 1995 entre le gouvernement et la rébellion armée. Cette célébration est aussi appelée Fête de la concorde. Cette année, la célébration de cette fête a coïncidé avec la 9ème édition du Forum Africain du Film Documentaire. 

Le ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, a procédé à l’ouverture de cette 9ème édition au palais des congrès de Niamey, vendredi dernier lors d’une soirée de Gala organisée pour la circonstance. C’était en  présence du ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture M. Maïdaji Allambaye, des représentants des organisations internationales et des ONG ainsi que de plusieurs invités.
Dans son discours d’ouverture, le ministre en charge de la culture, M. Ousmane Abdou s’est largement appesanti sur la promotion de la culture comme une composante intégrée pour la promotion de la paix. A travers la pratique de la parenté à plaisanterie qui est un creusé de la stabilité sociale dans notre pays, le Niger estime M. Ousmane Abdou peut croire sur les valeurs culturelles de son peuple pour cultiver la paix et la non-violence dans nos sociétés. La culture est donc un outil puissant pour tout peuple en vue de promouvoir et cultiver la paix, une condition indéniable pour le développement d’un pays. Au nom des plus hautes autorités de la République, le ministre Ousmane Abdou a rendu un grand hommage à tous ceux qui ont contribué à la consolidation du Forum Africain du Film Documentaire. Il les a encouragés à persévérer dans cette même lancée avant d’assurer la disponibilité de son département ministériel à les accompagner.
Cette soirée de gala était ainsi l’occasion pour les organisateurs de proposer au menu des prestations qui traitent des thématiques en relation avec l’actualité. Un extrait de 10 minutes de l’élément « WASSANKARA » ou parenté à plaisanterie ; un spectacle son et lumières intitulé « Tsinkaye hasken tahiya » de 50 minutes et une représentation en avant-première du nouveau film « les Médiatrices » (52 minutes) de Sani Magori. L’élément tant attendu de cette soirée a été sans nul doute le spectacle son et lumières conçu sur le thème de « la culture de la paix et du développement ». C’est un spectacle qui retrace l’histoire d’un village avec tous les maux sociaux qui minent ce village : conflit de génération, aliénation, chômage des jeunes, conflits agriculteur-éleveur, destruction de l’environnement, etc.
C’est autour de toutes ces thématiques que le spectacle a été conçu et produit en vu de proposer des solutions appropriées à chacun des problèmes. Parmi les solutions  des différents acteurs, on note le respect des lois et règlements du village à travers le recours aux autorités devant tout problème afin d’éviter de se faire justice. La culture, la tradition du village sont aussi des éléments à capitaliser pour que le peuple garde son identité. Le travail, une solution au chômage des jeunes et la protection de l’environnement est une des solutions pour lutter contre la désertification et l’avancée du désert et pour lutter contre le conflit agriculteurs-éleveurs.
Les spectateurs sont sortis visiblement émerveillés et instruits par ces différentes prestations artistiques. Le réalisateur du film ‘’Les Médiatrices’’ Sani Magori et les autres acteurs ont salué et remercié les autorités et tous ceux qui ont fait le déplacement du Palais des congrès pour la soirée de Gala. Ces spectacles sur la culture de la paix ont été réalisés avec le soutien de la Haute autorité à la Consolidation de la paix (HACP).
Ali Maman (stagiaire)

 

28 avril 2015
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mardi, 28 avril 2015 05:12