lundi, 26 octobre 2015 00:25

Ouverture officielle de la 9ème Edition du Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM) : Pour la promotion et la valorisation des produits artisanaux au Niger

Évaluer cet élément
(1 Vote)

SAFEM 2016Espace commercial, d’échange d’expériences, de créativité et de découverte de la qualité des produits artisanaux africains en général et ceux du Niger en particulier, le Salon International de l’Artisanat pour la Femme (SAFEM) suscite au fil des années  un engouement spectaculaire. Institutionnalisé en 2005, le SAFEM est un événement biennal d’envergure nationale.

Cette année, il est  à sa 9ème édition avec comme région phare Niamey et le Royaume du Maroc comme invité d’honneur. Le thème central de l’édition 2015 est : « Transformation agro-alimentaire, facteur de résilience des femmes artisanes au Niger ». C’est la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, marraine du SAFEM qui a officiellement procédé vendredi dernier, au Palais du 29 Juillet, avec le Premier ministre, Chef du gouvernement S.E Brigi Rafini et la ministre Marocaine de l’Artisanat et de l’économie sociale et solidaire Mme Fatima Marouan, à la coupure du ruban, consacrant ainsi l’ouverture de cet événement qui se déroulera du 23 Octobre au 1er Novembre 2015.


Tout comme les éditions précédentes, cette 9ème édition a vu la participation de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Il est attendu au cours de cet événement, une trentaine de pays participants, 1.500 exposants et 120.000 visiteurs.  La cérémonie d’ouverture a été marquée par la présence des présidents des Institutions de la République ; des députés nationaux ; des membres du gouvernement ; les épouses du président de l’Assemblée Nationale et du Premier ministre ; le gouverneur de la Région de Niamey, les représentants du corps diplomatique et  ceux des organisations internationales.  Plusieurs animations culturelles, des discours et un défilé de mode ont ponctué l’ouverture de cette édition.


Le Salon International de    l’Artisanat pour la Femme s’affirme aujourd’hui comme l’une des manifestations socio-économiques les plus importantes consacrées à l’artisanat en Afrique. Pour la marraine du SAFEM, la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou, le nombre d’exposants et des pays qui répondent à ce rendez-vous biennal prouve à suffisance l’intérêt qu’il suscite et contribue de fait à la relance des économies africaines en leur insufflant une dynamique à même de favoriser l’intégration régionale à laquelle aspirent nos Etats respectifs. En assumant le rôle de marraine du SAFEM depuis 2011, Hadjia Aissata Issoufou pense agir dans l’espoir de changer le quotidien de ses sœurs et frères surtout ceux vivant en milieu rural.
Aussi, le génie créateur des femmes artisanes contribue chaque jour selon la marraine du SAFEM, à agrémenter notre cadre de vie, à travers notamment la transformation agro-alimentaire, l’ameublement et la décoration de nos habitations, l’embellissement de nos villes et le développement de l’artisanat utilitaire pour l’allégement des tâches des familles. La pertinence du thème de cette année réside dans le fait qu’il évoque les préoccupations de l’heure au Niger. Car si les Nigériens doivent nourrir les Nigériens, c’est sans doute en portant une attention à l’étape qui suit la production, autrement dit la transformation agro-alimentaire. Par ailleurs, la Première Dame a exhorté les artisanes et artisans à s’engager résolument pour une protection de leurs œuvres auprès de la propriété intellectuelle, afin de réduire les manques à gagner économiquement préjudiciables dont ils sont victimes du fait de la contrefaçon d’une part et de sauvegarder notre patrimoine culturel du pillage qu’il ne cesse de subir, d’autre part.
Pour sa part, la ministre du Tourisme et de l’Artisanat Mme Yahaya Baaré Haoua Abdou, a indiqué que la 9ème édition du SAFEM vise une plus large ouverture sur le monde. C’est pourquoi, le Royaume du Maroc dont l’engagement des autorités royales en faveur de l’artisanat est cité en exemple au plan international, a été proposé comme invité d’honneur de la 9ème édition. Ce qui justifie d’ailleurs la présence effective et remarquée de la délégation du Royaume du Maroc, conduite par la   ministre de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire Mme Fatima Marouan.


Aussi, l’engagement du gouvernement à soutenir le secteur de l’artisanat, a dit la ministre a permis au ministère de réaliser une des actions les plus déterminantes dans la conduite du processus de son organisation, à savoir la mise en place de la chambre des métiers de l’artisanat du Niger pour faciliter le dialogue et jouer le rôle d’interface entre les pouvoirs publics et les artisans. La ministre du Tourisme d’ajouter que des réflexions sont actuellement en cours en vue de la création de la «Maison de l’artisan» pour permettre au secteur et à ses acteurs de se promouvoir davantage. Les efforts du gouvernement dans la recherche d’une dynamique nouvelle à insuffler au secteur de l’artisanat, ont largement aussi contribué à la promotion du SAFEM et à l’accroissement de sa notoriété au-delà de nos frontières.
Auparavant, la ministre marocaine de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire Mme Fatima Marouan dont le Royaume est l’invité d’honneur a formulé le vœu qu’on puisse œuvrer ensemble pour faire de la coopération bilatérale mutuellement bénéfique, un modèle en matière de coopération Sud-Sud et d’en renforcer les bases et les jalons. Elle a rendu un hommage mérité aux femmes artisanes  pour leur savoir-faire, leur génie créatif, leur raffinement et l’originalité de leur touche artistique. Ces femmes, dit-elle qui débordent de créativité et d’imagination, se servent de tous matériaux qu’offre la nature, pour produire de si belles œuvres. La participation du Maroc au SAFEM, a relevé la ministre Fatima Marouan s’inscrit dans le cadre de la politique de coopération Sud-Sud, multidimensionnelle,   solidaire et efficace, érigeant le développement humain   durable en axe prioritaire et qui puise ses racines dans l’histoire séculaire de nos deux Etats.


Pour la Directrice générale de l’agence SAFEM Mme Mariama Amadou, cet établissement  public à caractère professionnel a connu diverses mutations ayant permis de lui conférer une autonomie de gestion avec un organe exécutif et une instance de délibération.

Hassane Daouda(onep)
26 octobre 2015
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le lundi, 26 octobre 2015 01:02