mercredi, 06 janvier 2016 23:29

Présentation et exposition de livres au Centre Culturel Américain (CCA) : Promouvoir la lecture dans notre pays

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Lecture Promotion NigerMalgré l'environnement peu favorable à la lecture, les écrivains nigériens continuent de mener le combat pour sortir la littérature de la léthargie. C'est ainsi que le 5 janvier dernier, Amadou Edouard Lampo a présenté au public son œuvre intitulée ''Kassaï, la sœur de l'empereur'' suivie de ''Camion people'', deux pièces théâtrales regroupées en un seul document paru aux éditions Harmattan et dont l'objectif est surtout pédagogique. Cette présentation s'est déroulée au Centre Culturel Américain (CCA) en présence des amateurs du livre, du personnel du CCA et des représentants du Ministère de la Culture, des Arts et Loisirs.

Les deux pièces théâtrales sont pédagogiques. La première vise à enseigner aux scolaires qui est Kassaï. La deuxième rappelle au public le danger que constitue l'immigration. Dans ses explications, Amadou Edouard Lampo a affirmé que de nos jours, les enfants connaissent très peu Kassaï, sœur du roi Sonni Ali Ber dont le fils finira par prendre le trône sous le nom d'Askia Mohamed. Kassai précise-t-il, restée fidèle au roi fait aussi partie des conseillers du roi. La deuxième pièce à savoir ''Camion-people'' évoque le problème de l'immigration notamment le décès des candidats comme ce fut les cas sur les côtes italiennes.
«Camion-people raconte cet exode vers le "rêve bleu" qui commence par une longue traversée du Sahara sous la férule de passeurs impitoyables», a-t-il indiqué, avant d'estimer que ce phénomène semble être négligé mais la réalité reste tout autre. Au cours de cette rencontre, les participants se sont penchés surtout sur la problématique de la lecture dans notre pays notamment le manque d'intérêt vis-à-vis de la culture, l'insuffisance de soutien nécessaire pour épauler ce domaine. A cela s'ajoutent entre autres l'analphabétisme, la pauvreté et les problèmes d'édition.
Les participants ont jugé utile de continuer le plaidoyer auprès des partenaires pour une amélioration et la promotion de la culture, car aucun pays ne peut se développer sans prendre en compte ses réalités culturelles. Par ailleurs, les participants ont eu droit à une exposition de plusieurs livres d'auteurs africains et nigériens.

Mamane Abdoulaye(onep)
www.lesahel.org