vendredi, 22 janvier 2016 13:54

Alphadi rentre dans le cercle fermé des Artistes de l’Unesco pour la paix

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Alphadi UnescoLe créateur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi va bientôt être nommé Artiste de l’Unesco pour la paix par la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova. La cérémonie aura lieu au siège de l’Unesco à Paris le 25 janvier, a-t-on appris jeudi d’informations officielles.

Ce titre sera décerné à Alphadi «en reconnaissance de son engagement en faveur de la culture et du développement au service de la paix, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance, et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation», a expliqué l’institution.


Le parcours d’Alphadi

Né à Tombouctou au Mali en 1957, Alphadi est diplômé de l’Atelier Chardon Savard à Paris. Surnommé «le Magicien du désert», il a côtoyé les grands noms de la mode comme Yves Saint Laurent, Paco Rabane ou encore Takada Kenzo. En 1998, Alphadi a lancé la première édition du Festival international de la mode africaine (FIMA) dans le désert de Tiguidit à Niger, sous le parrainage de l’Unesco. Ce Festival est devenu un lieu incontournable d’échanges et de dialogue entre les cultures du monde entier. Le styliste est également  l’initiateur de «la Fondation Alphadi» qui vise notamment à améliorer des conditions de vie des femmes et des enfants dans le Sahara, à contribuer au développement et à la création d’emplois en Afrique.

 

En sa qualité d’Artiste de l’Unesco pour la paix, Alphadi travaillera à ce que le Festival international de la mode africaine (FIMA) devienne un événement itinérant et que les prochaines éditions soient organisées dans d’autres pays africains comme le Mali ou la Côte d’Ivoire. Il entend également mettre l’accent sur la dimension éducative de ce Festival. Les Artistes de l’Unesco pour la paix sont des personnalités de renommée internationale qui se servent de leur influence, leur charisme et leur prestige pour promouvoir le message et les programmes de l’Unesco.

 

L’Unesco collabore avec eux en vue d’accroître la sensibilisation du public concernant les problèmes majeurs liés au développement et du rôle joué par l’organisation onusienne dans ces domaines.

Vignikpo Akpene

 

Paris (© 2015 Afriquinfos)

23 janvier 2016
Source : http://www.afriquinfos.com

Dernière modification le samedi, 23 janvier 2016 17:08