Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Culture

Culture (346)

Les tisserands, plus connus sur les noms de ‘’tchiakey’’ en zarma et ‘’masaki’’ en haoussa, étaient depuis le XVème siècle, des nomades qui tissaient pendant la saison sèche et redevenaient agriculteurs pendant la période des pluies. Ils passaient de village en village et de famille en famille pour tisser les

M Danda VernissageL’ancien Premier ministre de la transition, Dr Mahamadou Danda, vient de mettre à la disposition du public nigérien, un livre intitulé : « Développement régional et identités locales au Niger, cas du Damagaram », paru dans les éditions de L’Harmattan. Le vernissage de cet essai d’analyse sociopolitique a

Le directeur général du Centre National de la Cinématographie du Niger, M. Ali Damba, a pris l’initiative d’inviter, le 26 juin dernier, le conseiller financier de la banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, également responsable du Fonds de garantie des industries

Le 11 juin dernier, le Directeur général du Centre National de la Cinématographie (CNCN), M. Ali Damba, et le Directeur général de l'Office de Radiodiffusion et Télévision du Niger (ORTN), M. Loïc Crespin, ont signé une convention de partenariat en vue de la promotion du cinéma

Niamey LectureDans le cadre de l’événement ‘’Niamey, capitale de la culture islamique’’, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, M. Kounou Hassane, a rencontré, hier après-midi, la presse nigérienne. Il s’agissait, pour le ministre, d’échanger avec la presse sur

Kalangu NigerPlus de 150 instruments traditionnels, dont beaucoup sont en voie de disparition, sont exposés dans ledit musée situé dans l'enceinte du centre de formation professionnelle de Musique "Elhadj Taya", en plein centre de la capitale.

Djibo HamaniProfesseur Djibo HamaniLe vernissage du novel ouvrage du Professeur Djibo Hamani a eu lieu le 6 mai dernier à 10 heures à la salle de réunions du SNAD à Niamey, sous le haut patronage du Recteur de l'Université Abdou Moumouni. Cet ouvrage de 510 pages, constitué de 10 chapitres et

artistes NigerLe lundi 07 mai 2012, les artistes modernes et traditionnels du Niger, après leurs mouvements de « jaggol culture » et « zanga zanga dance » en 2009, aujourd’hui ce mouvement, nouvel version, celle de la renaissance, refait surface. Ainsi, l’ensemble des artistes vivant ou de passage à

La grande salle de l’Académie des arts martiaux a servi de cadre, samedi dernier, à la première édition du festival « Mini Mode ». La cérémonie, placée sous le haut patronage de la Première Dame représentée par Mme Hama Hari épouse du président de l’Assemblée nationale, en présence

Les festivités de la première édition du Festival mini-mode, dédié à la jeunesse, ont débuté vendredi à l'Académie des arts de Niamey, sous le haut patronage de l'épouse du président de l'Assemblée nationale du Niger, Mme Zeinabou Hama, représentant la Première Dame du Niger,

Page 1 sur 25