Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Le Centre culturel franco-nigérien de Niamey organise du 14 au 22 février une retrospective du cinéma nigérien dont tout le monde s’accorde à reconnaître qu’il est en lethargie. On fonde l’espoir que cette retrospective servira de base pour une nouvelle ère du cinéma nigérien. Dans ce cadre “ Le Républicain ” a rencontré Damouré Zika (84 ans) ancien acteur de cinéma et Jean Rouch, cinéaste.
Publié dans Culture
Le Centre culturel franco-nigérien de Niamey organise du 14 au 22 février une retrospective du cinéma nigérien dont tout le monde s’accorde à reconnaître qu’il est en lethargie. On fonde l’espoir que cette retrospective servira de base pour une nouvelle ère du cinéma nigérien. Dans ce cadre “ Le Républicain ” a rencontré Damouré Zika (84 ans) ancien acteur de cinéma et Jean Rouch, cinéaste.
Publié dans Culture
Le Centre culturel franco-nigérien de Niamey organise du 14 au 22 février une retrospective du cinéma nigérien dont tout le monde s’accorde à reconnaître qu’il est en lethargie. On fonde l’espoir que cette retrospective servira de base pour une nouvelle ère du cinéma nigérien. Dans ce cadre “ Le Républicain ” a rencontré Damouré Zika (84 ans) ancien acteur de cinéma et Jean Rouch, cinéaste.
Publié dans CULTURE.