Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

La 19ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 26 février au 5 mars prochain autour du thème : « formation et enjeux de la professionnalisation ». Sur les 20 longs métrages en compétition, le Burkina Faso, pays hôte présente quatre films : « Ouaga Saga », de Dany Kouyaté, « la Nuit de la vérité » de Fanta Régina Nacro, « Sous la clarté de la lune » d’Appoline Traoré et « Tasuma, le feu » (projeté le mois dernier au CCFN de Niamey) de Daniel Kollo Sanou.
Publié dans Culture
La 19ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 26 février au 5 mars prochain autour du thème : « formation et enjeux de la professionnalisation ». Sur les 20 longs métrages en compétition, le Burkina Faso, pays hôte présente quatre films : « Ouaga Saga », de Dany Kouyaté, « la Nuit de la vérité » de Fanta Régina Nacro, « Sous la clarté de la lune » d’Appoline Traoré et « Tasuma, le feu » (projeté le mois dernier au CCFN de Niamey) de Daniel Kollo Sanou.
Publié dans Culture
La 19ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) se tiendra du 26 février au 5 mars prochain autour du thème : « formation et enjeux de la professionnalisation ». Sur les 20 longs métrages en compétition, le Burkina Faso, pays hôte présente quatre films : « Ouaga Saga », de Dany Kouyaté, « la Nuit de la vérité » de Fanta Régina Nacro, « Sous la clarté de la lune » d’Appoline Traoré et « Tasuma, le feu » (projeté le mois dernier au CCFN de Niamey) de Daniel Kollo Sanou.
Publié dans CULTURE.