Zinder : Inauguration du nouveau CCFN, par le président Issoufou Mahamadou

Image d'illustration Image d'illustration Tout le monde a en mémoire les tristes événements qui se sont déroulé dans notre pays, consécutivement à l’affaire Charlie Hebdo. Nous étions en 2015. Les publications du journal français « Charlie Hebdo » jugées blasphématoires avaient provoqué des manifestations violentes. Des dommages importants ont été causés sur des biens publics et privés appartenant en grande partie à des membres de la communauté chrétienne. Jamais, auparavant, le Niger n’a connu un tel degré d’intolérance religieuse. De ces manifestations enregistrées à Niamey et à Zinder, le centre culturel français de Zinder avait été complètement brulé. Deux ans après ces tragiques événements,  le centre culturel franco-nigérien de Zinder a reconstruit et en même temps suffisamment pourvus en livres.

En marge de l’inauguration du marché Dolé de Zinder qui a été faite le lundi 27 novembre 2017 par le président de la république Issoufou Mahamadou, celui-ci profita également pour célébrer la reouverture du CCFN de Zinder. A cette occasion, le président Issoufou Mahamadou a mis sous le compte de l’obscurantisme religieux les fâcheux événements qui sont advenus en 2015. Et, le Président de la République de poursuivre :

« Nous avons besoin de promouvoir des valeurs. Nous avons à lutter contre l’obscurantisme. Pour ce faire, nous besoin de mobiliser un certain nombre de vecteurs : l’école, le cinéma, la presse, les bibliothèques publiques, les livres .C’est dans les livres qu’on peut trouver la lumière dont le peuple nigérien a besoin pour être guidé sur le chemin de son développement économique et social. Je suis totalement satisfait de la coopération qui existe entre le Niger et la France dans tous les domaines ».

Le fait de  prendre un livre pour le lire est indispensable à la vie des gens. Pour cause, la lecture est une nourriture qui participe au développement intellectuel des individus. Et les livres, on les trouve dans les bibliothèques publiques dont la vocation est de rendre facile l’accès à la lecture.

Avec cette réouverture du CCFN de Zinder, tous ceux qui sont désireux de lire trouveront un espace propice pour la lecture.

Ali Cissé Ibrahim

30 novembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Culture