Sanef 2018

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mercredi, 12 novembre 2008 18:48

Mission de sensibilisation du ministre de l'Intégration Africaine et des Nigériens de l'Extérieur au sein de cinq pays membres de la CEDEAO: forte mobilisation de notre diaspora à Bamako, Abidjan et Accra

Évaluer cet élément
(0 Votes)
HachimouSaidouLe ministre de l'Intégration Africaine et des Nigériens de l'Extérieur, M. Saidou Hachimou, a entamé le lundi 03 novembre dernier, par le Mali, une mission de sensibilisation des nigériens de l'extérieur dans cinq pays membres de la CEDEAO dont le Mali,
la Côte d'Ivoire, le Ghana, le Togo et le Bénin.

Ainsi, après avoir séjourné dans la capitale malienne, lundi et mardi derniers, le ministre s'est rendu mercredi dans la capitale ivoirienne, puis dans la capitale ghanéenne.
Accompagné de son conseiller technique, de la directrice des Nigériens à l'Extérieur, ainsi que du Haut conseil des nigériens à l'extérieur, le ministre Saidou Hachimou s'est d'abord rendu à Bamako. La capitale malienne a constitué la première étape de la mission de prise de contact et de travail entreprise par le ministre de l'Intégration Africaine et des Nigériens de l'Extérieur, en vue de s'enquérir, conformément à son cahier de charge, des conditions de vie de la diaspora nigérienne ; connaître leurs ambitions et perspectives, mais également leur faire part de la volonté du gouvernement à les accompagner dans toutes leurs entreprises dans la mesure de ses moyens. Accueilli par le Consul honoraire du Niger au Mali, M. Harber Youssoufi Touré, la délégation ministérielle est allée d'abord réconforter le Mena senior au lendemain de leur défaite face à la Côte d'Ivoire dans le cadre de la deuxième édition du tournoi de l'UEMOA.
La délégation a ensuite effectué une visite de courtoisie au ministre malien de l'Intégration et des Maliens à l'Extérieur. Le ministre Saidou Hachimou a échangé avec le Secrétaire général malien dudit ministère, représentant le ministre en déplacement. Le Mali étant un exemple dans la sous région pour sa politique d'ouverture à l'investissement de sa diaspora.  En fin de journée, le ministre a eu une rencontre avec la communauté nigérienne vivant au Mali estimé à plus de 40.000  personnes dans le pays et environ 2.000 à Bamako la capitale . Ils étaient nombreux à regagner la salle de conférence de la maison des jeunes de Bamako où a eu lieu la rencontre.
Après avoir souhaité la bienvenue à la délégation, la communauté nigérienne au Mali a loué les efforts du Président de la République, Chef de l'Etat, SEM. Mamadou Tandja, pour la création de ce ministère et surtout, pour avoir permis que le ministre et sa suite aillent à leur rencontre, preuve de la volonté du chef de l'Etat d'assurer le bien-être des laborieuses populations aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. Après avoir présenté leurs doléances au ministre notamment sur l'accès des parcelles au Niger, les tracasseries routières et bien d'autres, le ministre a assuré que toutes ces doléances seront transmises à qui de droit avant de leur rappeler que pour mieux profiter de certains avantages et être à l'abri des inconvénients, ils doivent respecter la règlementation en vigueur dans le pays d'accueil.
Le même degré d'enthousiasme a été également enregistré en Côte d'Ivoire où la diaspora se chiffre officiellement à 75.818 âmes, même si officieusement les chiffres sont largement au-dessus de ceux dont disposent les services de l'ambassade, étant entendu que bon nombre de nos concitoyens établis dans ce pays n'ont guère songé à s'inscrire à l'Ambassade. Le ministre Saidou Hachimou accompagné de l'Ambassadeur du Niger en Côte d'Ivoire, M. Yacouba Bakané, a été reçu, à son arrivée, par le ministre ivoirien de l'Intégration, M. Amadou Touré, avec qui,  ils ont eu une séance de travail axée essentiellement sur le rôle et la conduite à tenir par les ressortissants des pays membres de la CEDEAO pour un bon déroulement du processus d'identification en cours dans le pays.
La diaspora nigérienne en Côte d'Ivoire a éloquemment exprimé au ministre Saidou Hachimou sa profonde reconnaissance quant aux multiples efforts menés par le Chef de l'Etat, SEM. Mamadou Tandja, et pour l'intérêt particulier qu'il témoigne aux Nigériens de l'extérieur, avant de faire part au ministre de toutes leurs doléances. Le ministre les a rassuré que des solutions idoines sont en cours pour leur permettre de sécuriser leurs biens. Il leur a demandé  de cultiver la cohésion, la solidarité et la sérénité entre eux. L'étape ivoirienne s'est achevée avec une rencontre entre les fonctionnaires internationaux et la délégation ministérielle.
Au Ghana, troisième étape de ce périple, le ministre Saidou Hachimou a apprécié l'engouement de la diaspora qui a répondu aux attentes. La rencontre tenue à l'ambassade du Niger à Accra a permis à la diaspora de présenter toutes ses doléances. Nos compatriotes ont également saisi l'occasion pour transmettre leurs félicitations au Président de la République pour les grands chantiers entrepris au Niger, notamment la pose de la première pierre de la raffinerie de pétrole de Zinder, les travaux du deuxième pont et la pose de la première pierre du barrage de Kandadji. M. Saidou Hachimou a incité la diaspora à investir au Niger afin de soutenir les efforts du gouvernement dans son noble combat contre la pauvreté.
Un message ministériel parfaitement compris par la communauté qui a exprimé toute sa gratitude au Président de la République, Chef de l'Etat,  SEM. Mamadou Tandja pour cette initiative salvatrice. Le Togo et le Bénin seront les derniers pays qui recevront la délégation ministérielle dans le cadre de cette mission de prise de contact et de travail du ministre Saidou Hachimou.

Sarki Aboubacar, AP/ MIANE

12 Novembre 2008
Publié le 12 Novembre 2008
Source : Le Sahel

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15