dimanche, 23 septembre 2012 09:29

Interview : un Belgo-Nigérien se présente aux éléctions communales à Auderghem (Belgique)

Évaluer cet élément
(10 Votes)

Illiassou AmadouPrésentez-vous aux internautes de Nigerdiaspora. Mon nom est AMADOU MOUMOUNI Iliassou. Je suis né à Niamey  et j’ai 47 ans. Je suis marié et père de 4 enfants. Je suis de nationalité Nigero-Belge. Agronome de formation, je vis en Belgique depuis bientôt 20 ans.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous présenter aux élections communales à Auderghem ?

 Je vis dans la commune d'Auderghem depuis  onze ( 11) ans, en parfaite symbiose et en bonne intelligence avec les Auderghemois. Onze années  d’engagement résolu et jamais démenti, au service de notre belle Commune d’Auderghem, dont les problèmes et les préoccupations, mais aussi, les légitimes ambitions et attentes des habitants, au sein de la grande agglomération de Bruxelles-Capitale, n’ont aujourd’hui aucun secret pour moi !  Pendant  toutes ces années je me suis, progressivement, familiarisé avec la réalité de la vie de notre Commune; avec les mécanismes de sa gestion et de son fonctionnement, que je me suis employé à appréhender au plus près, au contact du Bourgmestre qui est à sa tête !

C’est donc, de la connaissance que j’ai de la vie au quotidien de notre Commune, de ma familiarité avec ses réalités, ses problèmes et ses perspectives de solutions et, pour tout dire, de l’amour que je porte dans mon cœur pour notre Commune, que je me prévaux aujourd’hui, pour franchir le pas, à l’occasion des Elections Communales du 14 Octobre 2012 à la 27 ème place, sur la Liste des Fédéralistes démocrates francophones (FDF), conduite par le Bourgmestre DIDIER GOSUIN !

Candidat issu de la diversité aux Elections Communales, parfaitement intégré, je suis tout entier acquis à la cause de notre Commune, pour son devenir, son rayonnement, sa prospérité !

Et quel rôle pourriez-vous jouer en tant qu'élu ?

Illiassou DjermakoyeJ’ambitionne de promouvoir, au sein du Conseil Communal, aux côtés des autres élus et sous la conduite du Bourgmestre DIDIER GOSUIN, une autre lecture des problèmes de notre Commune et de leurs perspectives de solutions ;d’apporter, dans la gestion des affaires de la Commune, une autre touche, une autre sensibilité, celles du Belge d’origine africaine et fier de l’être, que je suis aujourd’hui !

Quels sont vos axes de priorité et les dossiers que vous comptez défendre au sein du Conseil communal si vous êtes élu?

Les priorités que j’assigne à mon action au sein du Conseil Communal, si je suis élu, à l’occasion des élections du 14 Octobre 2012, c’est de me mettre, totalement et résolument, au service de la population Auderghemoise, à travers des actions fortes, concrètes et visibles, qui nécessitent d’être entreprises, notamment, la lutte contre le racisme, la xénophobie,  la lutte contre la discrimination à l’embauche. Je souhaite également  lutter contre les violences conjugales.

Par ailleurs, l’amélioration des conditions de vie des plus défavorisées et des habitants de la Commune vivant dans les logements sociaux, ainsi que les conditions d’accès à ceux-ci  est une priorité qui me tient à cœur. On envisage aussi d’améliorer l’assistance aux personnes âgées et aux personnes handicapées en leur facilitant l’accès aux transports en commun et aux services sociaux .

Le chômage des jeunes constitue une préoccupation majeure à laquelle nous souhaitons répondre, par la création des conditions propres à apporter à ces Jeunes de la Commune, toute l’assistance dont ils ont besoin, pour initier et mener à bien des projets porteurs et des activités génératrices de revenus.

Parmi les grandes lignes de notre programme figure également des préoccupations de la vie quotidienne comme lutter contre l’isolement, le tapage nocturne et les nuisances sonores. J’attache aussi une grande importance à la promotion, dans le cadre de la gestion de la Commune, de toutes les attitudes, réflexes et comportements de respect des droits humains et de défense de l’environnement. Il convient enfin de développer le dialogue social par l’instauration, sur toute l’étendue de la Commune, d’une ‘’journée du bon voisinage’’ afin de favoriser les échanges et la solidarité.

Quel message adressez à la Diaspora nigérienne ?

La vie est un long combat, et rien n'est gagné d'avance; Il faut toujours croire à  son destin.

Les Nigériens vivants dans leurs pays d'accueil font montre de bonne preuve d'intégration. Surtout engagez vous, ne reculez jamais devant les opportunités qui s'offrent à vous! Si j'ai franchi le pas en Belgique de me présenter à ces élections communales, une première pour un Belge d'origine nigérienne, c'est pour montrer la voix aux futures générations.
Je vous remercie
M. AMADOU MOUMOUNI Iliassou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Réalisée par Boubacar Guédé

Dernière modification le dimanche, 23 septembre 2012 21:12
Plus dans cette catégorie : « Mobiliser la diaspora Qui sommes-nous »