lundi, 04 mars 2013 05:03

Sit-in de l'Union des Etudiants et Stagiaires Nigériens en algérie devant l'ambassade du Niger à Alger

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Hier, dimanche 03 mars tôt le matin les étudiants nigériens en Algérie ont tenu un sit-in devant l’ambassade du Niger à Alger afin de manifester leur mécontentement face à la situation très difficile dans laquelle ils vivent ici en Algérie. En effet, il se trouve que les autorités nigériennes ne remplissent pas leur devoir à leur égard, devoir qui consiste à les mettre dans conditions idoines d’études.

Au cours de ce sit-in, le secrétaire général de l’Union des Etudiants et Stagiaires Nigériens en Algérie Mr Abdou Oumarou Ibrahim a rendu public une déclaration dans laquelle il a évoqué les conditions réelles dans lesquelles ils vivent ici en Algérie. Toujours dans cette déclaration, il a fait part de leurs revendications aux autorités compétentes conformément a leur plateforme revendicative remise au ministre de l’enseignement supérieur au mois de juillet 2012  qui sont les suivantes :
-       Augmentation du complément de bourse à 300 euros par trimestre
-       Restauration du billet d’avion offert chaque 2 ans pour les vacances
-       L’augmentation du poids des bagages pour les finalistes
-       Enfin la prise en compte du projet économique intitulé « UN ETUDIANT, UN PROJET POUR LE NIGER » proposé par l’ensemble des étudiants nigériens à l’extérieur dont le but est de transformer les projets professionnels des étudiants en perspectives de développement pour notre pays.
A noter que Mr l’ambassadeur de la république du Niger à Alger lui-même a intervenu pour apaiser les esprits et pour témoigner de son appui à la lutte mener par l’union.
Il a tenu à rassurer les étudiants que l’ambassade transmettra leurs doléances et qu’il espère que le gouvernement et l’assemblée se pencheront sur la situation lors de la session parlementaire qui débutera la semaine prochaine. Il s’est par ailleurs montré confiant par rapport à l’aboutissement de ces doléances compte tenu de la disponibilité financière de l’Etat.
Enfin, il a tenu à les encourager dans leurs études.

Contact : M. Issa Ibrahim Boubou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.