mardi, 25 juin 2013 08:00

Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, rencontre les représentants de la communauté nigérienne vivant au Cameroun : échanges enrichissants et fraternels sur la vie de la nation et sur les conditions de vie de nos compatriotes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Issou Diaspora CamerounLe Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, séjourne depuis dimanche dernier au Cameroun où il prend part aux côtés de plusieurs de ses pairs Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, de la CEDEAO et de la Commission du Golfe de Guinée à la Conférence sur la Sureté et la Sécurité Maritimes dans le Golfe de Guinée dont les travaux ont debuté hier matin dans la capitale camerounaise.

 

A son arrivée à Yaoundé, dimanche à  la mi-journée, le Chef de l’Etat et sa délégation ont été  chaleureusement accueillis à l’Aéroport internationale Nsimalen de Yaoundé par le Premier ministre camerounais, M. Yang Philemon. Une importante foule de ressortissants nigériens vivant au Cameroun a fait le déplacement à l’aéroport pour accueillir et saluer le Président Issoufou Mahamadou. La première activité du Chef de l’Etat à son arrivée  à Yaoundé a consisté d’ailleurs a rencontré  les représentants de cette importante communauté des Nigériens vivant au Cameroun. Ils étaient des centaines de délégués à  prendre d’assaut la salle de conférence de l’Hôtel Hilton pour écouter et communier avec le Président de la République Mahamoudou. Comme à son habitude, le Président de la République Issoufou Mahamadou a mis toute sa disponibilité  et son enthousiasme à écouter ses concitoyens établis à l’extérieur et à les entretenir à son tour des questions de développement et d’autres préoccupations nationales. Ainsi, s’adressant à toute la communauté des Nigériens au Cameroun, le Président a salué des gens courageux et de bonne volonté dont la réputation dans leur pays d’accueil est celui de citoyens sans histoire et travailleurs. « De cela, je suis très fier et je viens de le constater avec votre mobilisation pour nous accueillir, car en moi et ma délégation vous considérez avant tout votre pays le Niger », a dit le Chef de l’Etat.

Le Président Issoufou Mahamadou a attentivement écouté  les interventions du Consul honoraire du Niger au Cameroun, SE M. Abdoul Mohamed, du porte-parole de la communauté, M. Mahamadou Boubou, et du représentant des jeunes de la communauté des nigériens résidant au Cameroun sur les conditions de vie, de cohabitation avec les autorités et les nationaux camerounais et les doléances de la communauté. Ces derniers ont unanimement signifié tout l’engagement et le soutien de la communauté des nigériens expatriés au Cameroun dans son combat contre le terrorisme et les menaces sécuritaires sur le Niger et son peuple avant de le féliciter pour les actions hardies de développement qu’il déploie depuis qu’il est à la tète de l’Etat.

A son tour, le Chef de l’Etat les a entretenus justement de la situation sécuritaire nationale, notamment les efforts déployés par le gouvernement sous sa clairvoyance pour combattre avec toute l’énergie, les moyens de l’Armée mais aussi la foi inébranlable des nigériens, les actions et les menaces terroristes sur notre peuple.

Le Président Issoufou Mahamadou les a aussi entretenus du bilan positif de ses deux années à la tête de l’Etat et les a exhortés à plus d’ardeur au travail, au respect des lois et règlements de leur pays d’accueil, à la cohésion et à l’unité nationale. Il les a assurés que lui, son gouvernement et le Niger, ont toujours eu et entretenu la considération et l’égard des nigériens à l’extérieur à travers non seulement la politique diplomatique mais aussi par des réflexions engagées qui se concrétiseront bientôt notamment celles d’instituer le vote des Nigériens à l’extérieur mais aussi l’affectation des sièges de députés pour représenter la communauté nigérienne de l’extérieur à l’Assemblée nationale, que le Président Issoufou Mahamadou considère comme la 9ème Région du pays.

l Mahaman Bako,

envoyé spécial  

25 juin 2013
Publié le 25 juin 2013
Source : Sahel

{module 583}

Dernière modification le mardi, 25 juin 2013 08:52