mercredi, 03 juillet 2013 21:22

Deuxième édition de la journée du Niger en Belgique : promouvoir l'image de marque de notre pays en Europe

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après la première édition qui a connu un succès  éclatant, la deuxième édition de la journée du Niger en Belgique qui s'est déroulée, samedi dernier, à Bruxelles. Cette rencontre éducative, culturelle et artistique a répondu à toutes les attentes.

 

Placée sous le parrainage de la Première Dame, Dr Malika Issoufou, la deuxième journée du Niger en Belgique s'est tenue à Bruxelles le samedi 29 juin 2013. Une manifestation culturelle, artistique et éducative, avec au programme, un barbecue, une rencontre d'espace libre pour les enfants, une exposition des produits d'arts du Niger, des conférences débats et une grande soirée culturelle et artistique animée par plusieurs troupes culturelles. Organisée à l'initiative de l'Association des ressortissants nigériens en Belgique (ARNIBEL), cette manifestation a drainé un public nombreux ou les Nigériens  de la Belgique, de la Hollande et de Paris se sont mobilisés pour la réussite totale de l'évènement.

A l'ouverture de la cérémonie dans la salle Curro Hall, Rue Ropsy Chaudrau dans la commune d'Anderlecht à Bruxelles, le président de l'Association des ressortissants des nigériens de Belgique, M. Rabani Harouna, a remercié les autorités belges pour leur hospitalité légendaire, et celles du Niger pour leur engagement ferme à promouvoir les valeurs culturelles et artistiques du pays. Il a remercié la diaspora nigérienne pour sa forte mobilisation et sa disponibilité permanente à l'issue de l'organisation des deux journées consécutives du Niger en Belgique. Le président d'Arnibel a, dans son allocution indiqué l'objectif recherché à travers ces différentes manifestations est de promouvoir une bonne image du Niger à l'extérieur et dont la diaspora est le porte-flambeau. M. Rabani Harouna, s'est beaucoup appesanti sur le rôle primordial que joue la diaspora nigérienne de Belgique très structurée et très organisée et qui a toujours milité pour le développement économique et social comme souhaité par les autorités. Il a salué leur partenariat avec l’ONG Tattali Iyali de la Première Dame Dr Malika Issoufou. En effet, depuis sa création il y a seulement deux ans, multiplie de ses actions en faveur du bien être de la femme et de l'enfant au Niger. Des actions qui vont aujourd'hui au delà des frontières nationales grâce à la ferme volonté de sa présidente, une femme militante et engagée.

Pour sa part, le chargé d'Affaires de l'Ambassade du Niger en Belgique, M. Issiakou Souleymane, a  loué la qualité du soutien affiché des autorités nigériennes qui se déploient pour promouvoir l'image de marque du Niger à l'extérieur et principalement en Belgique et en Europe. Des efforts inlassables inscrits déjà dans le programme de la renaissance du Président de la République Issoufou Mahamadou, qui mesure selon le chargé d'Affaires toute l'importance et le rôle capital que peut jouer la diaspora dans le développement socio- économique du pays. M. Issiakou Souleymane a longuement exhorté les nigériens de la diaspora à venir investir massivement au Niger et soutenir ainsi les efforts du gouvernement  dans sa marche vers le développement. Un message accueilli favorablement par les Nigériens de Belgique qui ont admis qu'ils se mettront au service du Niger pour son épanouissement.

La deuxième journée du Niger en Belgique a été  aussi l'occasion pour les prometteurs d'organiser des conférences débats dont les thèmes ont porté,  l'un sur le bien être de la femme et de l'enfant animé par M. Makama Oumarou, consultant à l'ONG Tattali Iyali de la Première Dame Dr Malika Issoufou Mahamadou, et l'autre sur le thème combien d'actualité de l'insécurité au sahel et qui taraude les esprits à travers tout le pays. Cette conférence a été animé par le Colonel Goukoye Abdoulkarim, Attaché de Défense à l'Ambassade du Niger à Bruxelles.

Les deux conférenciers ont apporté des éclairages sur les deux sujets d'intérêt majeur. Le public a posé de nombreuses questions sur les dispositions utiles prises par l'Etat pour face à  la situation. Selon les conférenciers que le gouvernement a  pleinement conscience de la situation et a pris  toutes les mesures idoines pour y remédier de manière efficace. Un avis partagé par le Ministre des transports et de l'Aviation civile,  M. Ibrahim Yacouba invité de cette deuxième édition de la journée du Niger en Belgique et qui s'est exprimé sur les efforts consentis par l'Etat pour lutter contre l'insécurité grandissante et le développement socio-économique du pays.

Le ministre a beaucoup insisté sur le soutien des populations qui ne doivent pas céder à la psychose,  effet recherché par les terroristes. Elles doivent s'armer du courage et de la patience pour vaincre l'ennemi, seules alternatives capables d'arriver à bout de cette insécurité imposée  à notre pays. Ces explications ont rencontré l'assentiment des nigériens de la diaspora,  qui ont à leur tour promis d'apporter leur contribution en sensibilisant les partenaires et autres amis du Niger dans cette épreuve difficile.

Le clou de la soirée a été sans doute la soirée culturelle et artistique ou plusieurs troupes culturelles se sont produites à la grande  satisfaction du public et des sponsors qui ont aidé à la réussite de la manifestation. La troupe d'Arnibel, la troupe Korombaizé Modi de Kollo et le groupe musical Tal national du Niger invités pour la circonstance ont tenu le public en haleine tout au long de cette soirée qui a été fortement appréciée au regard de la qualité du spectacle. Rendez vous est pris l'année prochaine, pour la troisième édition avec, annonce-t-on, un programme encore plus alléchant.

Abdoulaye Tiémogo, Ambassade du Niger à Bruxelles

03 juillet 2013
Publié le 2 juillet 2013
Source : 
Sahel

{module 583}

Dernière modification le jeudi, 04 juillet 2013 08:55