samedi, 21 décembre 2013 21:50

Déclaration de l'Association des Nigériens en Allemagne (ANA e.V) : prendre à témoin, «l’opinion publique nationale sur les graves manquements, l’absence de démocratie et des droits civiques qui ont présidé aux élections du bureau des associations »

Évaluer cet élément
(3 Votes)

ANA ev Le bureau de l’Association des Nigériens en Allemagne (ANA e.V) s’est réuni, le 15 décembre dernier, en session extraordinaire à son siège à Hamburg en Allemagne, avec à son ordre du jour, un seul point relatif au simulacre d’élections du bureau fédéral des associations en Allemagne.

 

Après examen de la situation, le bureau de l’ANA e.V dit prendre à témoin, «l’opinion publique nationale sur les graves manquements, l’absence de démocratie et des droits civiques qui ont présidé aux élections du bureau des associations » du fait des agissements d’un groupuscule de gens autour de S.E. Mme l’ambassadrice du Niger en Allemagne.
Dans le communiqué issu de sa réunion, «l’ANA e.V se demande si le personnel de l’ambassade du Niger en Allemagne représente le Niger (notre bien commun) ou leurs intérêts grégaires, car ces deux choses sont antinomiques ».
Sinon, comment comprendre, s’interroge l’ANA e.V, de cette tentative de confiscation aux Nigériens de « leur droit de citoyenneté en leur imposant un schéma par lequel tous les potentiels candidats ont été éliminés au profit des parents, amis et connaissances (PAC) ? ».
Comment aussi comprendre, ajoute l’ANA e.V, que sur « plus de 500 Nigériens, seuls 10 Nigériens qui ne représentent que leurs propres personnes, ont eu le droit de voter au nom de toute la communauté ? ».

Afin de cacher leur dessein machiavélique et pour donner une certaine légitimité à leur coup, note l’ANA e.V, « ce groupuscule avait décidé de dénommer leur bureau (fédération des associations des Nigériens en Allemagne « FARNA »), juste pour éviter le vote populaire et pouvoir transféré la souveraineté entre les mains des associations méconnues, montées de toute pièce, non mandatées avec aucune représentativité comme au temps de l’apartheid ».
En Allemagne, poursuit l’ANA e.V, «7 personnes suffisent pour former une association.
Mais heureusement que très tôt, nous avons compris que ces gens semblent être investis d’une mission de conquistador et a su déjouer cette manœuvre qui n’honore aucun Nigérien ».

De ce fait, l’ANA e.V. exige des responsables de l’ambassade du Niger en Allemagne, la création d’un bureau fédéral de tous les ressortissants Nigériens en Allemagne avec des élections démocratiques, libres et transparentes om chaque Nigérien aura le droit de voter conformément à notre Constitution.
Aussi, l’ANA e.V a décidé, à l’issue de sa réunion, de « continuer à se battre pour la justice sociale » au sein de lacommunauté nigérienne en Allemagne et partout ailleurs, surtout que, entre autres objectifs qu’elle poursuit, figurent la défense des intérêts matériels et moraux des Nigériens, tels que l’intégration, la cohésion sociale, l’unité et le combat contre tous les maux porteurs de division et d’instabilité entre Nigériens.
D’ores et déjà, l’ANA e.V a mis en place, un cadre idéal de concertation, de participation et de prise de décision de tous les Nigériens, sans exception d’esprit partisan ou clanique, fonctionnant autour des vraies valeurs qui ont toujours animé la nation Nigérienne et son vaillant peuple.
Au vu de tout ce qui précède, l’ANA e.V demande à son Excellence Madame l’ambassadrice du Niger en Allemagne de se « ressaisir dans l’accomplissement de ses hautes fonctions et surtout de se mettre au dessus de la mêlée » pour une bonne administration des Nigériens en Allemagne. En outre, l’ANA e.V lance un appel pressant au Ministre en charge des Nigériens de l’extérieur, à l’Assemblée nationale, au  président du haut conseil des Nigériens à l’extérieur (HCNE), au secrétariat permanent du HCNE, à la Diaspora Niger Démocratie (DND), à l’opinion publique nationale, d’œuvrer pour la mise en place d’un bureau représentatif, incarnant le voeu de tous les Nigériens et ce, en  dehors de toutes autres considérations.
C’est le lieu pour l’ANA e.V de féliciter les Nigériens de Belgique, ainsi que son Excellence l’ambassadeur Adani Illo pour la bonne réussite de l’élection du bureau de l’ARNIBEL où près de 600 électeurs se sont déplacés en bravant le froid hivernal pour accomplir leur devoir de citoyenneté, le dimanche 15 décembre dernier.
Pour l’occasion, l’ANA e V félicite le tout nouveau président de l’ARNIBEL, le compatriote Djibo Salissou dit Faso pour sa brillante élection à la tête de tous les Nigériens de Belgique et lui souhaite avec son équipe, une bonne réussite aux services, rien qu’aux services des Nigériens.

Fait à Hambourg, le 15 décembre 2013
Le bureau exécutif de l’ANA e.V

 

Dernière modification le samedi, 21 décembre 2013 22:14