vendredi, 27 décembre 2013 13:53

«Organisons nous pour renforcer la coopération entre le Niger et les Etats Unis en lui donnant un contenu encore plus concret et tourné vers la satisfaction des besoins des nigériens » a déclaré SEM. Maman Sidikou ambassadeur du Niger à Washington

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Maman Sidikou 1La communauté nigérienne aux Etats-Unis a célébré samedi 21 décembre 2013 à Harrisburg dans l'Etat de la Pennsylvanie, le 55eme anniversaire de la proclamation de la République du Niger, en compagnie de l'ambassadeur du Niger à Washington M. Maman Sidikou, du Représentant Permanent du Niger auprès des Nations-Unies M. Boubacar Boureima et du Président du Conseil des Nigériens aux USA (CONUSA), M. Abdoulkader Kaigama.

 

« Organisons nous pour renforcer la coopération entre le Niger et les Etats Unis en lui donnant un contenu encore plus concret et tourné vers la satisfaction des besoins des nigériens » a déclaré SEM. Maman Sidikou ambassadeur du Niger à Washington, à l’occasion de la célébration du 55eme anniversaire de la proclamation de la République

Motifs de fierté
Les nigériens servant dans l'armée américaine ont remis à cette occasion le drapeau américain à l'ambassadeur Sidikou en reconnaissance de tous ses efforts en faveur des Nigériens de la Diaspora et du rapprochement entre les deux peuples.
D’après les informations que nous avons reçues, ce sont des jeunes nigériens qui ont choisi d’avoir une formation dans l’armée américaine comme le font les jeunes du Sénégal, de Guinée, du Mali, du Kenya et bien d’autres pays comme la France, la Norvège etc. Ils paient ainsi leurs études universitaires et restent loin d’activités répréhensibles comme le trafic de drogue, la prostitution etc. Il s’agit de jeunes immigrés ou des enfants de la Diaspora nigérienne aux Etats-Unis, indiquent les mêmes sources. Combien sont-ils actuellement ? Certains parlent d'une vingtaine mais il n’y a pas pour l’instant de chiffre exact. Une chose est sure: ils sont de plus en plus nombreux, dans les différents Etats aussi bien dans l’armée que la Garde Nationale.
« Une fois au pays, ces jeunes vont non seulement travailler, mais même former des partenaires qui viendront au Sahel et leur servir de guides et de formateurs en leur disant : « Listen, this is what we learn in America (Ecoutez monsieurs, ca, c’est qu’on a appris aux Etats-Unis » a ironisé l'humoriste Souley Oumarou qui a animé la soirée en compagnie du talentueux chanteur nigérien Hassane Boukari. A noter aussi que le promoteur du magasin en ligne Tokajiwear.com M. Ibrahim Abdou, a remis un maillot frappé de l’initiative « 3N » (les Nigériens nourrissent les Nigériens) au Représentant Permanent du Niger auprès des Nations-Unies et un autre maillot a l’ambassadeur du Niger frappé du numéro 55, comme les 55 ans de la République.
 
Solidarité et appel à l’unité nationale
Dans une allocution prononcée au cours de cette cérémonie, l’ambassadeur du Niger à Washington a plaidé pour un renforcement de la coopération entre Niamey et Washington. “Organisons nous pour renforcer la coopération entre le Niger et les Etats-Unis en lui donnant un contenu encore plus concret et tourné vers la satisfaction des besoins des nigériens dans les domaines aussi structurant que les infrastructures, les télécommunications, les nouvelles technologies et le développement humain” a déclaré SEM. Sidikou. Il a ajouté que les responsables américains estiment que le Niger est une source d'inspiration dans la façon dont fonctionnent ses institutions, dans la façon dont les débats se déroulent au sein de son Assemblée Nationale et dans sa façon d'organiser sa défense et sa sécurité malgré ses moyens modestes.


“Il nous reste à nous de la Diaspora à nous organiser dans l'unité pour approfondir cette perception et pour consolider la réputation de sérieux de notre pays par notre comportement de tous les jours ici aux Etats-Unis mais aussi par une solidarité accrue entre nous et vis a vis de nos concitoyens au pays” a ajouté SEM. Maman Sidikou.
“En tant qu'ambassadeur et en tant qu'ancien, je suis régulièrement en contact avec nombre d'entre vous sans distinction d'âge ou d'appartenance politique parce que je sais que notre devoir à tous et à toutes, de la diaspora nigérienne, c'est de contribuer à renforcer l'unité de nos concitoyens, seul gage pour que notre pays compte dans un monde de plus en plus fragilisé par les divisions, les conflits, les massacres, l'intolérance et le terrorisme” a-t-il précisé, estimant que l'unité nationale dans le respect de l'autre et la foi dans notre destin commun garantiront a notre pays de s'épargner des lendemains douloureux.

Un appel a aussi été lancé a l'endroit des membres de la diaspora pour que ceux-ci se préparent et s'organisent afin de participer aux prochaines échéances électorales, à la fois en tant qu'électeurs et en tant  que candidats.

Le gouvernement nigérien, rappelle-t-on, a récemment examiné et adopté la loi modifiant et complétant l'ordonnance portant code électoral pour permettre le vote et la représentation de la diaspora à l'Assemblée nationale, conformément aux promesses faites par le président Issoufou Mahamadou de faire pleinement participer les Nigériens de l'étranger à la vie socio-économique et politique du pays. Les Nigériens de la « 9eme  région du pays» auront donc leur mot à dire.
“Organisons nous donc pour y être et apporter le savoir faire appris ici” a dit le premier responsable nigérien a Washington. Le Niger rappelle-t-on a été proclamé République le 18 décembre 1958.

Maaroupi Elhadji Sani

 

 

{module 583}

 

Dernière modification le vendredi, 27 décembre 2013 14:29