mardi, 12 août 2014 08:35

Le Chef de l’Etat informe les membres de la diaspora nigérienne aux USA de la vie de la Nation

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Issou Diaspora Usa 2014 2En marge du Sommet Etats Unis-Afrique qui s’est déroulé du 4 au 6 août dernier à Washington DC, le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rencontré la diaspora nigérienne aux USA, vendredi dernier, en fin d’après midi.


Avant l’intervention du Chef de l’Etat devant ses compatriotes venus nombreux de différentes villes des Etats-Unis, l’Ambassadeur du Niger à Washington, M. Maman Sambo Sidikou, a dit sa fierté et celle de la diaspora à venir écouter le Président Issoufou Mahamadou, « un homme respecté par ses pairs dans le monde» pour sa vision et son engagement en faveur de la paix et du développement du Niger et de l’Afrique. M. Sidikou a par ailleurs informé le Chef de l’Etat du « comportement exemplaire » de ses compatriotes, regroupés au sein du Conseil des nigériens aux Etats-Unis (CONUSA),


En prenant la parole, le président du CONUSA, M. Saley Tahirou, ainsi que plusieurs participants à la rencontre, ont remercié le Chef de l’Etat pour leur avoir donné cette opportunité d’échanger sur la vie de la Nation. Ils ont surtout félicité SEM. Issoufou Mahamadou  pour ses efforts de construction du pays, à  travers la réalisation des infrastructures notamment les routes, le chemin de fer et le barrage de Kandadji.
La diaspora du Niger à Washington a également salué les efforts du Président de la République en ce qui concerne  la sécurité alimentaire, la consolidation de la démocratie, l’unité nationale et la bonne gouvernance. Les représentants de la communauté nigérienne ont toutefois fait part au Chef de l’Etat de leurs préoccupations relatives à l’obtention de la double nationalité, le droit de vote et la représentation de la diaspora à l’Assemblée Nationale.


Le Président Issoufou Mahamadou a assuré ses compatriotes que toutes leurs préoccupations sont prises en compte par les autorités de la 7ème République. Ainsi, le gouvernement a déjà adopté le projet de loi sur la double nationalité, a-t-il dit, précisant que ce projet a été transmis à l’Assemblée Nationale pour adoption. Au sujet du vote  des nigériens à l’extérieur, SEM. Issoufou Mahamadou,  a rappelé que  cette question fait partie du Programme de Renaissance, ajoutant que la loi sera mise en vigueur pour permettre à la diaspora de voter en 2016. Mieux, la diaspora va être représentée à l’Assemblée nationale, a précisé le Chef de l’Etat.


Evoquant le Programme de Renaissance qui s’articule autour de huit (8) priorités, le Président de la République a informé, point par point,  ses compatriotes sur les résultats probants de sa mise en œuvre. Au plan de la sécurité, il a souligné les efforts fournis par les autorités pour assurer la sécurité des personnes et des biens, tout en félicitant les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) pour leur professionnalisme, très apprécié de tous. Après avoir souligné que le Niger est un pays démocratique (institutions fortes et stables, bonne gouvernance politique…), le Chef de l’Etat  a noté que le Niger est un pays désormais très estimé dans le monde, à titre d’exemple un des mieux classés en ce qui concerne la liberté de presse. « Le temps de la dictature est révolu, nous continuerons à approfondir la démocratie au Niger, et celle-ci doit s’accompagner de l’Etat de droit », a affirmé le Président Issoufou Mahamadou.


Qu’il s’agisse de l’agriculture, avec pour objectif l’indépendance alimentaire au Niger, des infrastructures notamment les routes, le chemin de fer, le barrage de Kandadji et les centrales thermiques,  l’éducation, la santé, l’eau et l’emploi, d’importants progrès ont d’ores et déjà été enregistrés. Dans certains domaines, les prévisions ont même été dépassées.  Ainsi, les promesses du Chef de l’Etat sont en train d’être tenues.  Le Président Issoufou Mahamadou s’est félicité de la cohésion des nigériens aux Etats-Unis avant de les encourager à  consolider l’unité nationale et l’unité de toute de l’Afrique.

Abdourahamane Alilou, AP/PRN

12 août 2013
Publié le 11 août 2014
Source : Le Sahel

Dernière modification le mardi, 12 août 2014 08:52