jeudi, 20 novembre 2014 06:48

Première édition de la Journée scientifique du Niger, à Bruxelles, en Belgique : Retrouvailles et échanges enrichissants autour de plusieurs thèmes d'actualité

Évaluer cet élément
(0 Votes)

ADNB 2014L'Association des Diplômés Nigériens en Belgique (ADNB), a organisé, le mardi 11 novembre 2014, jour anniversaire de l'armistice, la première édition de la journée scientifique du Niger en Belgique, à la Cité universitaire de référence de Louvain-la-Neuve.

Cette manifestation qui témoigne de l'importance qu'accordent les jeunes diplômés nigériens en formation dans cette université aux questions de développement. A cet égard d'ailleurs, le thème choisit pour cette journée scientifique est: "Le Niger face au défi sécuritaire et au développement", un thème combien d'actualité et qui a permis de développer plusieurs sujets présentés par d'imminents conférenciers.

A l'ouverture des travaux de cette journée scientifique, le président de l'Association des Diplômés Nigériens en Belgique, M. Kassoum Abdoulaye, a affirmé que le choix du thème de cette première édition résulte du ferme engagement des membres de l'ADNB à œuvrer pour l'édification d'une nation nigérienne unie et prospère. Il s'agit, en effet d'apporter des réponses adéquates aux attentes du peuple nigérien dans sa quête permanente du mieux-être et pour lequel les autorités de la 7éme République déploient d'importants moyens. Dans son allocution, l'ambassadeur du Niger au Royaume de Belgique, SE. Illo Adani, qui parrainait cette journée, a salué la tenue de cette manifestation qui augure d'un bon partenariat entre les représentants officiels du Niger et celui des étudiants en Belgique.

Le diplomate nigérien a expliqué que ce partenariat est axé sur des questions aussi essentielles que celles liées à la sécurité, la bonne gouvernance, le développement humain, le changement climatique et à l'environnement, etc. «Autant de défis majeurs et qui font de notre riche pays, le Niger, un pays phare de part son histoire, sa géographie, et son parcours politique et socio- économique », a souligné SE. Illo Adani. Aussi, s'est-il réjoui de faire constater, que notre un pays a su « consolider son intégration nationale et son intégrité territoriale, en dépit de toutes les vicissitudes des 50 dernières années ».

La suite de la célébration de la journée a été marquée par des conférences-débats au cours desquelles plusieurs thèmes ont été présentés toute la matinée durant. On retiendra, entre autres thèmes, ceux portant sur " La fixation des dunes, moyen de lutte contre l'ensablement des cuvettes oasiennes du Niger: un atout pour l'Initiative 3N " présenté par Mallam Assane Maigari, Doctorant en sciences agronomiques à l'ULC ; "Les instabilités politiques, cycliques: comment instaurer durablement une bonne gouvernance? », présenté par M. Hassoumi Garba Mamoudou, Doctorant à l'école doctorale en information et communication à l'ULC, "Ebola: état des lieux et mesures préventives", développé par Dr Nafissa Dan-Bouzoua, et "Terrorisme dans la bande sahélo-saharienne" présenté là par le Colonel-major Abdoulkarim Goukoye, Attaché de défense à l'Ambassade du Niger à Bruxelles.

Au cours des exposés très instructifs et parfois même passionnés, les différents conférenciers ont édifié le public à travers des éléments d'information assez enrichissants.

Evaluant l'intérêt que cette célébration a suscité auprès des participants, l'Association des Diplômés des Nigériens en Belgique a décidé de perpétuer de telles rencontres pour apporter sa modeste contribution dans l'édification de notre nation.

Dans son mot de clôture, le Premier Conseiller à l'Ambassade du Niger au Royaume de Belgique, M. Issiakou Souleymane, tout en saluant l'heureuse initiative de l'Association des Diplômés Nigériens en formation dans le Royaume, a jugé cette première édition comme étant une réussite totale, tant par la qualité des débats, que par la parfaite organisation de la manifestation.

Abdoulaye Tiémogo, C/C Ambassade du Niger à Bruxelles

 

20 novembre 2014
Publié le 19 novembre 2104
Source : http://lesahel.org

 

 

Dernière modification le vendredi, 21 novembre 2014 15:25