lundi, 25 mai 2015 06:10

Le Premier ministre rencontre les Nigériens résidant à Sokoto

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Brigi Diaspora SokotoDans la nuit du 21 mai, le Premier ministre Brigi Rafini a rencontré au Government House, les ressortissants nigériens vivant à Sokoto. Cette communauté nigérienne, établie dans la cité d’Ousmane Dan Fodio, exerce des activités, économiques, dont l’artisanat. 

En rencontrant les compatriotes, le Chef du gouvernement les a entretenus au sujet de la situation au pays, où a-t-il dit, depuis 2011 les autorités au pouvoir s’activent à mettre en œuvre le programme de renaissance. Pour ce qui est des élections à venir, il leur a expliqué les enjeux pour les Nigériens de l’extérieur qui vont cette fois ci élire dans leur rang des députés qui vont siéger à l’assemblée nationale. «Vous devez vous faire recenser pour pourvoir voter aux élections législatives et présidentielles», a dit Sem Brigi Rafini, aux Nigériens de Sokoto.
Sur un autre registre, cette fois-ci, pas du tout réjouissant, le Premier ministre a indiqué que les préoccupations du moment, sont l’insécurité liée surtout aux attaques de Boko Haram, et aussi à l’épidémie de méningite causée par une nouvelle  souche bactérienne. Dans un cas, comme dans l’autre, SEM. Brigi Rafini, a informé l’assistance, que le gouvernement, les FDS, et la population sont à pied d’œuvre pour venir à bout de ces menaces. Les prières doivent  être intensifiées dans ce sens.
Les différents intervenants ont montré un grand intérêt par rapport à cette rencontre et les sujets abordés. Ils vivent et exercent leurs activités dans la paix et la tranquillité ont-ils dit.  Ils ont assuré de leurs contributions pour la construction du pays, et ont prié à l’occasion pour que la paix et la prospérité  règnent au Niger et au Nigéria leur pays d’accueil.
Les autres membres de la délégation du Premier ministre, notamment le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Assainissement, M Mahamadou Sala Habi, et le député Zakari Oumarou ont pris la parole pour répondre à certaines questions relativement au recensement électoral et aux élections même. Ils ont vivement encouragé, les Nigériens vivant à Sokoto à faire des efforts pour se faire recenser afin de pouvoir voter le moment venu.
Souley Moutari, envoyé spécial(onep)

25 mai 2015
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le lundi, 25 mai 2015 06:37