Forfait Albarka

Tahoua Sakola : Le président du Comité d’organisation rencontre, à Paris, les représentants de la diaspora nigérienne vivant en France

Tahoua Sakola Diaspora ParisLe ministre, conseiller spécial du Président de la République, chargé du comité Tahoua Sakola a rencontré, samedi dernier, dans l’enceinte de l’Ambassade du Niger à Paris, en France, les représentants de la diaspora nigérienne vivant en hexagone.

Cette rencontre a permis au ministre Katambé d’informer nos compatriotes, sur les réalisations que son comité entend mettre en œuvre, pour une réussite du programme qui a été déjà ficelé. Ce programme, très ambitieux, chiffré à 60 milliards de Francs CFA, dont 5 milliards seront débloqués par l’Etat, a été élaboré par un comité, qui a été récemment mis en place.

Il a pris en compte tous les atouts et toutes les faiblesses des précédentes éditions, afin que Tahoua 2017, soit une réussite à tous points de vue. Pour ce faire, ce programme se fonde sur un tryptique : innovation, dynamisme économique et coexistence pacifique.

Innovation dans le sens de la création d’infrastructures durables, pérennes, avec une  ouverture sur le monde et les générations à venir. C’est dans cet esprit qu’un village artisanal, une arène de lutte traditionnelle, un stade aux normes internationales, une bibliothèque, une maison de la culture, trois voies expresses, un échangeur, un Guest house et des villas ministérielles, dignes de ce nom, ont été prévus.

Certaines de ces réalisations, pour une meilleure exploitation et dans la durée, seront placées sous le régime de la gestion privée afin de booster l’économie régionale. Dynamisme économique, nous y sommes, dans le sens de la dotation de la région de Tahoua, d’unités industrielles modernes, pour la valorisation de nombreuses activités de productions de l’Ader. En effet, l’objectif visé par le comité est de hisser, après Tahoua Sakola, l’Ader au rang de véritable pôle économique de notre pays.

L’apport de toute la diaspora nigérienne, (Tahoua est une référence en la matière) sera assez important, a souligné le ministre Katambé, dans le cadre de la concrétisation de ce programme, tout comme, celui des investisseurs privés intérieurs et extérieurs. Le programme, c’est une autre innovation, sera étalé sur trois ans et sera étendu à tous les       départements, dans la même période.

Enfin, le ministre Katambé a assuré les uns et les autres, que le programme qu’il conduira, ne sera pas fait, dans le bricolage et sera placé sous un contrôle citoyen, dans la plus grande transparence et avec toute la visibilité requise.

L’ambassadeur du Niger en France a remercié pour sa part, le ministre Katambé, pour avoir initié cette rencontre d’information, qui en elle-même, est une autre innovation, dans cette dynamique de promotion de nos régions, dans le cadre des fêtes tournantes du 18   décembre. Il a appelé nos compatriotes à s’inscrire dans ce mouvement, pour donner un accent particulier à leur participation à la construction nationale.

Plusieurs orateurs sont intervenus pour de plus amples   informations, des suggestions ou propositions, en vue d’enrichir le programme de Tahoua Sakola. Après Paris, le ministre Katambé se rendra à Bruxelles, dans le même cadre.

Moussa Hamani,A/P Ambassade du Niger en France

31 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Diaspora

Annonces-Diaspo

1 Forum Nigerdiaspora

 


 JCN 2015 Nigerdiaspora