vendredi, 14 février 2014 12:18

Coopération/Cérémonie de décoration de l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger : SE Mme Maria Soledad Fuentes Gomez élevée au grade de Commandeur dans l’ordre du mérite du Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’émotion était grande pour l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger qui est au terme de sa mission dans notre pays, après un séjour de quatre ans et demie, ayant constitué  pour la diplomate espagnole une première expérience dans un pays africain.


Arrivée au Niger en 2009, en qualité d’ambassadeur du Royaume d'Espagne, Madame Maria Soledad Fuentes Gomez a beaucoup contribué, durant sa mission, au raffermissement des liens de coopération et d'amitié entre son pays et le Niger. Et c’est en reconnaissance de son dynamisme et de ses efforts dans l’amélioration des relations qui unissent les deux pays, que le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, a organisé, mercredi dernier, dans le jardin dudit ministère, une cérémonie de décoration en son honneur. Cet instant solennel s’est déroulé en présence des membres du gouvernement et de plusieurs diplomates accrédités au Niger.

Le Royaume d’Espagne intervient au Niger dans la gouvernance, le développement institutionnel et participe au Dispositif National de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires. Ainsi, le séjour de SE Mme Maria Soledad Fuentes Gomez au Niger a permis de donner un contenu à la coopération entre les deux pays. C’est pourquoi, lors de la cérémonie organisée en son honneur, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Mohamed Bazoum, a affirmé que le Niger bénéficie de précieux soutiens dans les secteurs du développement rural, du genre, et de l'enfance où d'ailleurs l'Espagne est chef de file des partenaires. Le rôle de l’Espagne au sein de l'Union Européenne et au niveau du Système des Nations Unies lui confère l'image d'un pays attaché à la promotion de la paix, de la sécurité et du développement. C'est en vertu de cet engagement que ce pays a mis en place un fonds destiné à soutenir les Etats de la CEDEAO en matière de migration et développement.

Au titre de cette initiative, le Niger a pu bénéficier de financements dans plusieurs projets comme le Projet migration au service du développement et de l'intégration régionale; Sensibilisation sur la migration dans l'espace CEDEAO; Appui à la lutte contre la traite transfrontalière des enfants et des femmes dans le même espace ; Promotion de la libre circulation des personnes intéressées par l'orpaillage ou encore des projets de la Société Civile à dimension régionale. ‘’En plus d'un moment d'accomplissement professionnel, votre séjour en terre nigérienne aura été une occasion de connaître les réalités du Niger et de son peuple et, partant, de devenir leur ambassadeur partout où cela s'avérera nécessaire’’, a souligné le ministre d’Etat avant de souhaiter à Madame Maria Soledad Fuentes Gomez pleins succès dans ses fonctions futures, et de lui remettre la médaille qui fait d’elle Commandeur de l’ordre du mérite du Niger.

Emue par ce geste et les mots du ministre d’Etat à son égard, l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Niger a cité simplement quelques progrès enregistrés dans divers domaines de la coopération bilatérale. Au plan politique, les relations ont été approfondies ces dernières années. ‘’ L’Espagne est proche géographiquement et historiquement de l’Afrique et particulièrement de l’Afrique de l’Ouest, y compris les pays du Sahel, ce qui a motivé le développement d’une relation privilégié avec ses institutions régionales comme la CEDEAO, et un renforcement de sa coopération au développement dans la région’’, a-t-elle indiqué. Le Niger se trouvant au cœur de cette stratégie est bel et bien inclus. Il est d’ailleurs un pays prioritaire dans le 4ème plan directeur de la coopération espagnole pour la période 2013-2016 comme il l’a déjà été dans le 3ème  plan prioritaire 2009-2012. « Avant mon arrivée au Niger, je ne connaissais presque pas l’Afrique, ceci étant mon premier poste dans ce grand continent. Je suis venue au cœur de l’Afrique et je repars avec l’Afrique au cœur. Cette période représente donc pour moi une grande expérience professionnelle, mais également une grande expérience humaine», a souligné la diplomate espagnole.

 

Hassane Daouda

 

14 février 2014
Publié le 14 février 2014
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}

 

Dernière modification le vendredi, 14 février 2014 12:57