mardi, 17 février 2015 10:03

Cérémonie de décoration de l’ambassadeur sortant de la République Islamique d’Iran au Niger : SE. Mohammad Nikkhah élevé au Commandeur dans l’ordre du mérite du Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Bazoum Mohammad NikkhahAprès quatre ans et demis d’exercice au Niger, SE Mohammad Nikkhah est au terme de sa mission d'Ambassadeur de la République Islamique d’Iran auprès de la République du Niger. A l’occasion de son départ, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Bazoum Mohamed a organisé, hier dans l’après-midi, dans les jardins dudit Ministère, une cérémonie d’au revoir au cours de laquelle, SE. Mohammad Nikkhah a été décoré et élevé au Commandeur dans l’ordre du mérite du Niger. La cérémonie s’est déroulé en présence du ministre du commerce et de la Promotion du secteur privé, M. Alma Oumarou, de la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Sani Mariama Moussa, des Chefs traditionnels, des Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales accrédités au Niger et de plusieurs invités.

 


En procédant à la décoration, M. Bazoum Mohamed a indiqué que la présente cérémonie traduit la haute appréciation que le gouvernement et le peuple nigériens ont, des loyaux services que SE Mohammad Nikkhah a rendus à la coopération entre la République Islamique d’Iran et le Niger, deux pays unis par une amitié ancienne. La République du Niger et la République Islamique d'Iran, deux pays appartenant à la Ouma Islamique et entièrement acquis aux valeurs fondamentales que véhicule leur religion commune l'islam, ont de manière exemplaire développé leurs liens de coopération dans un cadre privilégiant la solidarité.
Selon le ministre d’Etat en charge des Affaires Etrangères, le diplomate iranien avait su, tout au long de son séjour, allier disponibilité, efficacité et chaleur humaine, dans les relations multiformes qu’il avait tissées à différents niveaux de l’Administration nigérienne et qui lui valent amitié, estime et considération. SE Mohammad Nikkhah avait  servi honorablement l'amitié Nigéro-Iranienne, avec la marque particulière que vous avez également su imprimer à vos démarches quotidiennes, les réalités et les besoins du pays qu’il avait fini par considérer comme le tien, pour être aux côtés de ceux qui ont la charge de relever les immenses défis du redressement économique et social du Niger, dont il était le témoin privilégié.
« Cette cérémonie constitue le cadre officiel dans lequel nous avons tenu à vous témoigner toute la reconnaissance du gouvernement après quatre ans et demis d'une mission bien remplie au service de la coopération entre nos deux pays », a déclaré M. Bazoum Mohamed. « Comment pouvait-il d'ailleurs en être autrement, car, vous avez permis de mesurer, à travers les contacts fréquents que vous avez eu avec les plus hautes autorités nigériennes, le degré d'engagement de celles-ci à construire et à développer des relations fructueuses avec l'ensemble des pays représentés auprès de notre Etat. Vous avez également pu relever, pour vous en faire l'écho auprès des autorités de votre pays, l'engagement de ces mêmes autorités pour le combat pour le développement et la recherche continue de meilleures conditions de vie pour nos laborieuses populations », a souligné M. Mohamed Bazoum.
Le ministre d’Etat a noté que la volonté politique qui anime les hauts dirigeants de deux pays atteste fort éloquemment de l'impulsion commune et de l'orientation donnée à leur coopération, afin qu'elle réponde, par son contenu et par sa forme, à l'exemplarité des liens d'amitié entre les deux pays. « Il me plaît, à cet égard, de mentionner le rôle combien important qui a été le vôtre, dans le développement de cette coopération qui, par son dynamisme et la diversité des domaines qu'elle embrasse, constitue un modèle enviable de cette coopération Sud-Sud tant prônée dans les enceintes internationales », a-t-il témoigné.
Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur a en outre rappelé, sans être exhaustif, les actions que le Niger et la République Islamique d'Iran développent ensemble, notamment dans le domaine agricole, de la santé, du Commerce, des Transports et de l'Enseignement Supérieur. Selon M. Bazoum Mohamed, la deuxième session de la Commission Mixte Nigéro-iranienne tenue les 16 et 19 Février 2013 à Téhéran témoigne de manière éclatante de la détermination des plus hautes autorités des deux pays à renforcer cette coopération fructueuse.
Les travaux de cette session ont porté sur tous les secteurs à savoir ; la coopération commerciale et industrielle, la coopération financière et bancaire, la coopération minière et énergétique, la coopération dans le domaine de l'agriculture et de l'élevage, la coopération technique, scientifique et sociale. « C'est dire Excellence que les perspectives de notre coopération déjà exemplaire sont des plus encourageantes. Je suis tenté de dire que votre séjour au Niger, vous a permis de réussir sur la pratiquement des tous les fronts. Vous avez ainsi contribué à créer les bases d'une coopération solide et multiforme, le tout dans un esprit de fraternité et de parfaite compréhension avec vos différents interlocuteurs. Grâce à vous mon pays a eu le privilège d'accueillir en visite officielle les 16 et 17 avril 2013, le Président Ahmed Ahmadinenejad, une grande première dans l'histoire de nos deux pays. En quittant définitivement le Niger, soyez assuré de la disponibilité du Gouvernement à consolider les relations bilatérales Nigéro-iraniennes, à poursuivre les actions que nous avons engagées ensemble et à en démarrer de nouvelles, au bénéfice de nos deux peuples », a soutenu M. Mohamed Bazoum.
Quant à l’ambassadeur sortant de la République Islamique d’Iran, il s’est dit profondément touché par l’accueil qui lui a été réservé dès son arrivée au Niger en tant que représentant de la République Islamique d'Iran au Niger. Il a tenu à remercier le gouvernement et le peuple nigériens pour leurs sincères collaborations et leurs appuis dans la voie de la coopération bilatérales entre les deux pays à savoir la signature des accords de coopération, la réactivation et la tenue de la deuxième commission mixte (nigéro-iranien), les visites mutuelles des hautes autorités y compris les voyages des ministres des affaires étrangers et ceux de l'enseignement supérieure ,et aussi la visite du ministre Coopératives, du Travail et des Affaires Sociales de la République Islamique d'Iran au Niger et la mise en œuvre de certains projets. « Ces coopérations sont fondés dans le cadre de la paix et de la stabilité et elles s'approfondies avec le soutient et le savoir faire du gouvernement et de   l'intelligence du peuple nigérien », a-t-il déclaré.
Selon lui, parmi les accords et les activités le gouvernement d’Iran a réussi à signés et à parvenir dans le cadre des coopérations bilatérales le mémorandum d'entente des coopérations scientifiques, éducatives et Culturelles. Le mémorandum d'entente de coopération entre la chambre de commerce, d'industrie et d'artisanat du Niger et celui de la République Islamique d'Iran dans le procès-verbal signé lors de la deuxième session de la commission mixte des deux pays etc.

Seini Seydou Zakaria


17 février 2015
Source : Le Sahel

 

Dernière modification le mardi, 17 février 2015 10:27