mercredi, 04 novembre 2015 07:01

Rencontre bilatérale entre la ministre des Affaires Etrangères du Niger et le Secrétaire d’Etat d’Espagne : Renforcement de la coopération entre les deux pays

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Aicha Kane Diplomatie EspagneEn visite de travail à Niamey, depuis lundi dernier, le Secrétaire d’Etat Espagnol Ignacio Ybanez a rencontré, hier matin, la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Kané Aichatou Boulama. Les échanges ont porté sur les relations bilatérales  notamment la situation politique de nos deux pays, la coopération au développement, la situation sécuritaire au sahel et le processus d’intégration régional. S’en est suivi une séance à huis clos entre les deux parties.

La rencontre s’est déroulée en présence de l’ambassadeur Spécial pour la Libye et le Sahel et de l’ambassadeur d’Espagne au Niger SE José Luis Pardo Cuerdo.
Dans ses propos introductifs, la ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur Mme Kané Aichatou Boulama s’est tout d’abord réjouie de la venue au Niger du Secretaire d’Etat d’Espagne  tout en mettant l’accent sur la reconnaissance du Gouvernement nigérien pour la précieuse contribution du Royaume d’Espagne aux efforts de développement de notre pays.


Selon la ministre des Affaires Etrangères, la coopération entre le Niger et l’Espagne  se caractérise par un ensemble d’accords que sont, l’accord cadre de coopération du 7 mars 2007 à Madrid, l’accord portant création d’une commission mixte de coopération au développement du 6 mai 2008 à Niamey et le cadre d’association Pays signé le 17 septembre 2014 à Madrid. Elle a ajouté que  la première session de la commission mixte du 10 mai 2008 à Niamey, a mis en relief la volonté du Royaume d’Espagne de faire du Niger un partenaire privilégié  dans le dispositif de sa coopération au développement.


Cette volonté, a dit  Mme Kané Aïchatou Boulama, s’est manifestée par l’ouverture en 2008 de l’Ambassade d’Espagne au Niger et du bureau technique de coopération espagnol  un an plus tard. «Nos relations bilatérales sont actuellement régies par le cadre d’association Pays signé le 17 septembre 2014 à Madrid par les ministres des Affaires Etrangères des deux pays. Il s’agit d’un document prospectif reflétant les grandes  lignes stratégiques  et les priorités  de la coopération espagnole au Niger pour la période 2014-2016, à savoir notamment l’agriculture, la santé, l’humanitaire, le genre et la culture. La nouvelle dynamique insufflée à notre coopération par ce document, m’amène à exprimer le souhait du Gouvernement nigérien de voir celles-ci se diversifier davantage en s’étendant à d’autres secteurs prioritaires dont les énergies renouvelables, le tourisme, l’agro-pastoralisme, domaines dans lesquels la réputation espagnole est mondialement établie», a dit la ministre des Affaires Etrangères.


Mme Kané Aichatou Boulama a par conséquent invité l’Espagne à venir investir dans notre pays.  Pour elle, il existe aussi dans le secteur minier, dans celui des infrastructures et dans l’agro industrie des opportunités certaines qu’il est possible d’exploiter aujourd’hui au Niger grâce à un environnement des affaires très incitatif.


Dans son intervention le  Secrétaire d’Etat d’Espagne, M. Ignacio Ybanez, a fait part à la ministre nigérienne des Affaires Etrangères de la volonté de son pays à renforcer les liens en matière d’échanges d’informations et de coopération.  « L’Espagne porte un grand intérêt à cette coopération, c’est une grande priorité pour nous d’essayer de venir en aide à la volonté, à la détermination du Président de la République dans cet effort de coopération. Nous voulons travailler  dans le domaine que le Niger pense que l’Espagne peut être le plus utile », a-t-il fait remarquer.


De même que l’intérêt de renforcer la coopération notamment dans les domaines de la sécurité alimentaire, du développement rural et de la lutte contre l’immigration illégale. Rendant hommage aux efforts déployés par le Président de la République du Niger et son gouvernement dans le cadre de la sécurité, le Secrétaire d’Etat Espagnol a indiqué que le Niger, vu le contexte actuel, est à féliciter et à encourager. Malgré la situation sécuritaire au sahel, le Niger est un pays de paix. Ce  succès est à mettre à l’actif du Président Issoufou Mahamadou.


Le Niger, a-t-il affirmé, accueille des refugiés maliens et nigérians sur son sol, ceci démontre la solidarité du peuple nigérien aux peuples frères de ces deux pays. Une attention particulière a été accordée aux efforts qui se font au niveau du G5 Sahel, de l’Union Africaine et de la CEDEAO. Le Secrétaire d’Etat a également témoigné toute sa gratitude aux plus hautes autorités de notre pays pour l’élection de son pays comme membre non permanent du Conseil de Sécurité.
 Aïssa Abdoulaye Alfary(onep)
04 novembre 2015
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 04 novembre 2015 07:48