Economie

Le ministre du Commerce et de la Promotion du secteur Privé, M. Sadou Seydou a présidé, hier matin au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN). Cette rencontre permettra aux participants venus des huit (8) régions du Niger de procéder à une pré-évaluation de la situation de leurs activités affectées négativement par la pandémie de la COVID-19 et de faire des propositions aux pouvoirs publics.

A cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé a d’abord félicité la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger qui a pu maintenir le cap, malgré les multiples difficultés et autres défis économiques dont fait face le secteur privé au quotidien. M. Sadou Seydou a également appelé les opérateurs à plus d’efficacité, de rigueur et détermination à toute épreuve en vue de construire et maintenir un climat des affaires assaini et attractif. «Nous avons la conviction que c’est avec la mobilisation et le dynamisme que vous continuez à lui insuffler que nous réussirons également à maintenir et à renforcer notre économie sur le sentier de la croissance», a déclaré le ministre Sadou Seydou. Cela se justifie, a-t-il ajouté, par l’engagement de tous les acteurs impliqués dans le processus de mise en œuvre de la Zone de Libre Echange Continental Africaine (ZLECAF).

Ainsi souligne le ministre en charge du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, pour tirer les avantages de ce processus, il y a des défis à relever pour tous les pays africains dont, l’accès aux marchés et le financement nécessaire pour les réformes à mettre en œuvre et l’accompagnement du secteur privé. «C’est dans cette optique que notre pays a élaboré sa stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAF sur la base des conclusions et des recommandations du Forum National, dans la perspective notamment de mener des études sectorielles ou de compétitivité» a expliqué M. Sadou Seydou.

Imprimer E-mail

Economie