Forfait Albarka

Journée de sensibilisation sur la consolidation d’un écosystème favorable à la création de start-up au Niger : Discussion pour la mise en place d’un environnement favorable au développement des start-up

Start Up NigerLe ministre de l’Entreprenariat des Jeunes, M. Ibrahim Issoufou Sadou a présidé, samedi dernier à son cabinet, la cérémonie de lancement de la journée de réflexion de sensibilisation sur la consolidation d’un écosystème favorable à la création de start-up au Niger. L’objet de la rencontre est de trouver une solution plus innovante visant à faciliter les démarches de création des start-up dans notre pays. La cérémonie s’est déroulée en présence de son directeur de cabinet, du secrétaire général, des conseillers techniques du Ministère, de la directrice générale de Worlwidetech basée à Paris, Mme Bassiratou Illa et de plusieurs invités.

Dans son allocution, le ministre Ibrahim Issoufou Sadou a déclaré que l’organisation de cette journée est la suite logique de la rencontre initiée à Paris en décembre 2016 au cours de laquelle, une discussion avait eu lieu sur la possibilité de se réunir autour de la problématique de la création de start-up au Niger. Le ministre a annoncé qu’un un comité d’orientation stratégique a donc créé autour du Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou qui s’intéresse à la question de l’entreprenariat des jeunes afin de créer une synergie fédérée pour les activités dispersées.

Pendant cette journée, les participants se sont penchés sur la connaissance de start-up. Au fait une start-up est une jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l’objet de levée de fonds. On peut également parler d’une entreprise en construction qui n’est pas encore lancée sur le marché commercial. Selon le ministre de l’Entreprenariat des Jeunes, la présente rencontre constitue une occasion pour échanger sur les enjeux et perspectives pour la consolidation d’un écosystème favorable à la création de start-up au Niger, dégager des pistes de réflexions sur l’entreprenariat et l’innovation, formuler des recommandations qui permettront au Ministère de lancer une dynamique de concertation récurrente avec les différentes parties prenantes du secteur et celles qui seront tentées d’y intervenir. « Je vous informe que mon département ministériel est nourri de belles perspectives pour le développement et la promotion des start-up au Niger », a-t-il affirmé.

Le ministre Ibrahim Issoufou Sadou a rappelé que, le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à créer les conditions d’un environnement favorable à une éclosion d’entreprise innovante et à soutenir la création de plusieurs incubateurs. Selon lui, le Chef de l’Etat met un accent particulier sur l’importance de la jeunesse et des jeunes entrepreneurs en particulier dans le développement économique et social du Niger. Au terme de son intervention, le ministre a insisté sur l’accompagnement des jeunes entrepreneurs par la formation avec un encadrement technique pour le développement de leurs PME afin qu’elles deviennent des entreprises qui seront compétitives sur le marché international.

Seini Seydou Zakaria(onep)

04 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie