Forfaits Internet Aitel Niger

Forfait Albarka

Privatisation de Niger Télécoms : Indignation et inquiétude des syndicats

Privatisation de Niger Télécoms Indignation et inquiétude des syndicatsL'attitude du ministre en charge des postes, des télécommunications et de l'économie numérique inquiète à plus d'un titre le collectif de syndicat de Niger Télécoms qui a rendu publique une déclaration le vendredi visant à céder Niger Télécoms à une société étrangère. Dans l'optique de liquider la société Niger Télécoms, le syndicat s'est dit surpris et indigné de constater que le ministre tient encore à ce vieux projet qui pense tout simplement que la création des sociétés de patrimoine et de société de service suppose la liquidation de Niger Télécoms. Après des efforts remarquables et patriotiques, le gouvernement du Niger a pu fusionner la Sonitel et Sahel Com afin d'avoir une société capable de concurrencer les compagnies de téléphonies mobiles étrangères qui siègent sur le territoire nigérien. N'est-ce pas une fierté sans précédant pour tous les nigériens qui rêvent de voir leur patrimoine national devenir le réseau le mieux utilisé? Après juste quelques mois d'existence, Niger Télécoms doit faire face aux multiples difficultés que nous connaissons pour y parvenir. Ce vrai un tel projet ne peut-être possible sans l'appui du gouvernement et la participation de toutes les autorités compétentes. Pour le syndicat, liquider Niger Télécoms est une opération suicidaire qui est commanditée par une main invisible qui se croit en territoire conquis de convenant et de connivence avec le ministère en charge de la question. Ce pourquoi le collectif de syndicat du secteur de télécommunications condamne avec la dernière énergie cette manoeuvre sur noie du ministre Sani Mai Gochi et exige l'arrêt immédiat de cette opération.

Alors, pourquoi investir des milliards dans la création d'une telle société si ce pour le vendre ? Visiblement le syndicat se pose des questions auxquelles il risquera de ne jamais trouver de réponse tant que cette opération doit se concrétiser. Aussi, le syndicat ne comprend pas les raisons pour lesquelles le ministre bloque l'octroi de la licence 4G à Niger Télécoms.

Les signataires de la déclaration lance un appel solennel au président de la République de prendre toutes ses responsabilités pour mettre fin à cette opération qu'ils qualifient de sabotage du ministre en charge des postes de télécommunications et de l'économie numérique.

12 juiillet 2017
Source : L'Eclosion

 

Imprimer E-mail

Economie