Forfait Albarka

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina

Point de presse conjoint animé par la ministre du Plan et le président de la BAD : Hausse de 47% des allocations budgétaires en faveur du Niger dans le cadre du 14ème FAD selon M. Akinwumi Adesina La ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama et le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) M. Akinwumi Adesina ont co-animé hier en début d’après au Palais de la Présidence de la République un point de presse relatif à l’entretien qu’il a eu avec le chef de l’Etat dans le cadre de coopération entre le Niger et la BAD.

A l’entame de ses propos, M. Akinwumi Adesina a d’abord rappelé avoir réalisé son mémoire de maîtrise et sa thèse de Doctorat ici au Niger particulièrement dans les régions de Maradi et de Zinder lorsqu’il faisait ses études aux Etats Unis. Le président de la BAD a ensuite félicité le Président de la République de par son leadership pour le Niger ainsi que pour l’Afrique de l’Ouest et au sein de l’Union Africaine. Il a salué également le Chef de l’Etat pour son leadership dans de la lutte contre Boko Haram avant de préciser qu’on ne peut avoir de développement sans la paix et la sécurité. M. Akinwumi Adesina de souligner que malgré la baisse des prix des matières premières sur le marché international, le Niger a enregistré un taux de croissance impressionnant de l’ordre de 5,7% et la prévision pour l’année prochaine est de l’ordre de 6,7%. Le président de la BAD a confié que l’année dernière le Niger figurait parmi les dix pays ayant enregistré les taux de croissance les plus élevés au monde.

Parlant de la coopération entre le Niger et la BAD, M. Akinwumi Adesina a indiqué ses relations ont débuté en 1970. Depuis lors, c’est environ une somme de 1,2 milliards de dollars que la BAD a investi au Niger, selon le président, de cette institution. M. Akinwumi Adesina a noté que la BAD intervient au Niger dans le domaine de l’énergie. C’est à titre qu’il a réaffirmé au Chef de l’Etat de l’engagement de son institution à accompagner le Niger dans sa politique visant à faciliter l’accès à l’énergie aux populations.

D’ores et déjà, il a souligné que la BAD s’est engagée à investir 120 millions de dollars dans le cadre du programme Kandadji. En effet, il a expliqué que le Chef de l’Etat ambitionne la concrétisation du programme Kandadji afin d’avoir une superficie de 45.000 hectares de terres irrigables pour produire 40.000 tonnes de céréales, 50.000 tonnes de cultures maraichères, et 10 millions de litres de lait. Car, a soutenu M. Akinwumi Adesina, « avec cette ambition du Président de la République, le Niger peut servir le Sahel ».

Il a par ailleurs confié qu’au cours de leur entretien, le Chef de l’Etat a abordé la question de la création d’emplois pour les jeunes. C’est dans ce cadre que M. Akinwumi Adesina a visité le Centre Incubateur de Petite et Moyenne Entreprise du Niger(CIPMEN). Il a apprécié l’esprit de l’entreprenariat qui‘il a constaté au niveau de ce centre. Le président de la BAD dit aussi avoir évoqué avec le Chef de l’Etats, la question des infrastructures transsahariennes. Il a, à cet effet, annoncé que la BAD appuie ce projet compte de son importance notamment dans le renforcement de l’intégration et des échanges entre le Niger, le Tchad et l’Algérie.Le président de la BAD a indiqué que le Chef de l’Etat a demandé à ce que ce projet soit accéléré. Beaucoup d’autres thématiques ont été évoqué au cours de l’entretien avec le président de la République notamment l’éducation de filles, l’accès à l’eau potable des populations, l’économie, etc. S’agissant de la question économique, M. Akinwumi Adesina a rassuré le Chef de l’Etat de la disponibilité de la BAD à apporter beaucoup de financements au Niger.

Akinwumi Adesina a annoncé que le montant qui sera mis à la disposition du, Niger dans le cadre du Fonds Africain de Développement qui est un fonds concessionnel de la BAD, sera revu à la hausse de 47%. Il a ensuite mentionné le financement de la ligne de transmission de l’énergie entre le Niger, le Nigéria, le Tchad et l’Algérie. « La BAD s’est engagée pour le financement de ce projet d’un montant de 700 millions de dollars dans lequel, nous comptons investir 200 millions de dollars » a-t-il précisé. Par rapport à l’ouverture du Bureau de la BAD au Niger, le Conseil d’Administration de l’Institution a approuvé l’ouverture dudit Bureau au Niger. M. Akinwumi a remercié le Chef de l’Etat pour l’accueil qu’il lui a été réservé au Niger. Il a également rassuré que sa délégation et lui seront toujours là pour le Niger en vue de soutenir toutes ses initiatives du développement. Sur un tout autre, le président de la BAD s’est dit ému des initiatives des jeunes nigériens qu’il a rencontrés au CIPMEN. « J’ai rencontré des jeunes avec des idées pouvant contribuer à transformer totalement ce pays. Les jeunes nigériens ont des idées impressionnantes, ils ont la passion de faire, ils sont engagés, ce qui leur manque, c’est surtout le financement afin de rendre leurs idées opérationnelles. Je puis vous dire que la BAD va les soutenir » a conclu M. Akinwumi Adesina.

Pour sa part, la ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama a rappelé que le président de la BAD a, depuis son élection à ce poste, a une vision axée sur cinq (5) priorités pour le développement de l’Afrique notamment éclairer l’Afrique, nourrir l’Afrique, intégrer l’Afrique, industrialiser l’Afrique, et améliorer les conditions de vie des Africains. « Ces cinq (5) priorités concordent avec la vision de notre pays à travers le Programme de Développement, Economique et Social que venons de terminer pour lequel, le président de la BAD a décidé de nous soutenir dans la mise en œuvre » a-t-elle déclaré. Elle a expliqué que le Président de la République SE Issoufou Mahamadou et M. Akinwumi Adesina ont particulièrement échangés sur deux (2) ces priorités qui sont capitales pour le Niger notamment nourrir l’Afrique à travers l’initiative ’’3N’’, et éclairer l’Afrique. « Ces priorités serviront de tremplin pour l’autonomisation économique des femmes, la création d’emplois, l’accès à l’eau potable » a-t-elle estimé. Pour la ministre Kané Aichatou Boulama, la concordance de vision entre le Président de la République et le président de la BAD réconfortera notre pays dans le nouveau cadre de coopération que le Niger va entretenir avec la BAD à partir de cette visite de M. Akinwumi Adesina au Niger.

Laouali Souleymane(onep)

27 septembre 2017
Source : http://lesahel.org

Imprimer E-mail

Economie