PDES 2017-2021 : Une feuille de route pour accélérer la mobilisation des 23 milliards US attendus

KANE AICHATOU BOULAMA MOBILISATION 23 MILLIARDS US NIGERIl existe désormais une feuille de route pour accélérer la mobilisation et la consommation des ressources financières nécessaires à la mise en œuvre du Plan de Développement Économique et Social (PDES) 2017-2021. Le document a été adopté vendredi 9 février dernier par le Gouvernement réuni en Conseil des Ministres. Selon l’exécutif nigérien, le PDES 2017-2021 et son plan d’actions prioritaires ont suscité une large adhésion de la communauté internationale qui s’engage à les financer à hauteur 23 milliards de dollars.

« Cette feuille de route contribuera à assurer une mise en œuvre cohérente et efficace du PDES » rapporte un communiquer du conseil de ministres de ce vendredi.

« Elle permettra en particulier de créer les conditions nécessaires pour la mobilisation et la consommation de toutes les ressources annoncées à la Conférence de la Renaissance de Paris et les ressources internes prévues ainsi que l’appropriation du PDES et de la SDDCI Niger 2035 par les acteurs concernés » ajoute le texte.

Au total, rappelle-t-on, c’est un montant global de 23 milliards de dollars qui est attendu par l’Etat du Niger de ses partenaires. Un engagement que les partenaires ont pris au cours de la conférence dite ‘’de la Renaissance du Niger’’ organisée par le gouvernement pour la circonstance à Paris du 13 et 14 décembre 2017. L’organisation de cette conférence est jugée de ‘’brillante réussite’’ par les autorités nigériennes. C’est pourquoi, informe le communiqué du conseil des ministres, « le Président de la République a tenu à rendre un vibrant hommage à Madame KANÉ AICHATOU BOULAMA, Ministre du Plan, pour la compétence avec laquelle elle a organisé la Conférence de la Renaissance de Paris et surtout pour les résultats remarquables obtenus».

Dans le même chapitre, le conseil des ministres a également a approuvé le projet de décret fixant les missions, la composition et les modalités de fonctionnement des organes du dispositif de mise en œuvre, de coordination et de suivi et évaluation du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021.

« Ce projet de décret est pris pour doter les différents organes du dispositif de mise en œuvre, de coordination et de suivi et évaluation du PDES, d’un cadre règlementaire idoine qui leur permettra de mener à bien leurs missions » conclut le communiqué.

Mahamane Sabo Bachir

12 février 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Economie