Situation des prix des céréales sur le marché : Evolution mitigée des prix des céréales par rapport à la semaine passée

Situation des prix des céréales sur le marché : Evolution mitigée des prix des céréales par rapport à la semaine passée

Selon le bulletin hebdomadaire N°4 5 7 , éditépar le Système d’Information s ur les Marchés Agricoles (SIMA), au cours de la s emaine N°0 9 du mercredi 2 8 février au mardi 6 mars 2 0 1 8 , la situation s ur les marchés céréaliers s’est caractéris ée par une évolution mitigée des prix par rapport à la s emaine pass ée. En effet, le prix moyen du s orgho a enregistré une augmentation de 1 % pendant que celui du maïs a accus é une diminution de 1 %. Quant au mil et au riz importé, leurs prix moyens s ont restés constants par rapport à leurs niveauxde la s emaine précédente. Cette hauss e des prixdu sorgho peut essentiellement s’expliquer par une relative diminution de s on offre s ur les marchés s uivis. Par rapport à la même période de l’année pass ée (2 0 1 7 ), les prix moyens des céréales pré- s entent les variations ci-après : +1 % pour le s orgho et le riz importé, -1 % pour le mil, -2 % pour le maïs. Comparés à la moyenne des cinq dernières années (2 0 1 3 /2 0 1 7 ) à la même pé- riode, les prixmoyens de ces produits enregistrent les variations s uivantes : le s orgho (+6 %), le mil (+2 %), le maïs (-1 %) et le riz importé(-6 %).

Pour le cas précis du mil, à l’instar de la semaine précédente, le prix moyen du sac d’environ 100 Kg est resté presque stable par rapport à son niveau de la semaine passée du fait de l’équilibre observé entre l’offre et la demande sur les marchés suivis. Le prix moyen national du sac de cette céréale s’établit à 21 941 FCFA contre 21 999 FCFA précédemment.Il se situait à un niveau plus bas de 1% comparé à son niveau de l’année passée (2017) à la même semaine. Cependant, par rapport à la moyenne quinquennale (2013/2017), ce prix moyen présente un niveau plus élevé de 2%. «Au plan national, le prix le plus bas du sac de cette céréale est relevé à Diffa Commune (17 120 FCFA) alors que le prix le plus élevé est collecté sur le marché de Bouza (26 400 FCFA). A Niamey, les prix du sac connaissent une légère augmentation hebdomadaire de 1% et se situent entre 23 000 FCFA sur le marché de Katako et 24 000 FCFA à Bonkaney, Haro Banda et Wadata », souligne le bulletin.

S’agissant du maïs, à l’opposé du sorgho, le prix moyen du sac d’environ 100 Kg a accusé une lé- gère chute de 1% par rapport à son niveau de la semaine passée en raison d’un approvisionnement régulier des marchés. « Le prix moyen national du sac d’environ 100 Kg de maïs s’établit à 19 485 FCFA contre 19 636 FCFA précédemment. Comparé à la même période de l’année passée (2017) le prix moyen actuel du sac affiche un niveau plus bas de 2%. Il présente également, un niveau plus bas de 1% par rapport à la moyenne quinquennale (2013/2017). Au plan national, le prix plancher du sac de maïs est collecté à Gaya (16 000 FCFA) alors que le prix plafond est relevé sur les marchés d’Agadez Commune et d’Ingall (25 000 FCFA chacun). Sur les marchés
de la Communauté Urbaine de Niamey, les prix du sac de maïs présentent un léger fléchissement hebdomadaire de 1%. Ces prix vont de 18 000 FCFA à Haro Banda à 20 000 FCFA sur le marché de Wadata », note le SIMA.

Pour ce qui est du riz, tout comme le mil, le prix moyen du sac de 50 Kg de riz importé est resté constant par rapport à la semaine passée, du fait de la régularité son offre sur les marchés suivis. Le prix moyen national du sac de 50 Kg de cette céréale est de19 921 FCFA contre 20 001 FCFA précédemment. « Le prix moyen actuel du sac de 50 Kg de riz importé présente un niveau plus élevé de 1% par rapport à celui de l'année passée (2017) à la même période. Cependant, il se situe à un niveau plus bas de 6% comparé à la moyenne quinquennale (2013/2017). Au plan national, les prix du sac de riz oscillent entre 18 000 FCFA sur les marchés de Gaya et Téra et 22 000 FCFA à Ingall, N’Guigmi,.

Koundoumaoua/Takiéta et Dungass. A Niamey, les prix du sac de 50 Kg de riz restent inchangés par rapport à la semaine passée et se situe à 19 000 FCFA sur les quatre marchés suivis de la capitale (Bonkaney, Haro Banda, Katako et Wadata). » , précise la même source.

Qaunt au sorgho, le prix moyen du sac d’environ 100 Kg a enregistré un léger accroissement de 1% par rapport à la semaine passée à cause d’une offre relativement faible du produit sur les marchés suivis. Le prix moyen national du sac de sorgho se situe à 19 865 FCFA contre 19 680 FCFA la semaine passée. Comparé à l’année passée (2017) et à la moyenne des cinq dernières années (2013/2017) à la même période, ce prix moyen national affiche des niveaux plus élevés de 1% et 6% respectivement. « Au niveau national, le marché de Tchadoua/Aguié pratique le prix du sac le plus bas (15 300 FCFA) pendant que celui d’Arlit enregistre le prix le plus élevé (23 000 FCFA).

Sur les marchés suivis de la capitale, la situation des prix des sacs de cette céréale se caractérise par une augmentation de 4% rapport à la semaine passée. Ces prix varient entre 19 000 FCFA à Katako et 22 000 FCFA sur les marchés de Haro Banda et Wadata », conclut le bulletin du SIMA.

Onep

13 mars 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer