Lancement officiel de Niger Télécoms et de son nouveau produit la 3G Turbo : Garantir l'Internet haut débit pour tous et l'exploitation de services à valeur ajoutée

M. Abdou Harouna, Directeur Général de Niger TélécomsM. Abdou Harouna, Directeur Général de Niger TélécomsPlacée sous le haut patronage du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM. Brigi Rafini, la société nationale de téléphonie Niger Télécoms a procédé au lancement officiel de Niger Télécoms et de l’un de ses produits, à savoir : la 3G Turbo. Cette cérémonie s’est déroulée hier matin, au Complexe Technologique B de ladite société en présence des membres du gouvernement et de plusieurs invités.

En prenant la parole à cette occasion, le Premier Ministre SE Brigi Rafini, a félicité et encouragé les responsables et personnel de Niger Télécoms dans les différentes perspectives qu’ils se sont données, car, souligne-t-il, le constat est que cette société dispose de tous les atouts pour être un grand opérateur. « Nous avons un opérateur qui a effectivement hérité d’un personnel qualifié, performant et des infrastructures et patrimoines assez importants, il reste la mise en œuvre de ces idées et de ces initiatives pour que Niger Télé- coms puisse trouver son chemin, savoir se battre et avoir sa place parmi les premiers investisseurs dans le contexte nigérien et même régional et mondial », a déclaré le Chef du Gouvernement.

SEM. Brigi Rafini a aussi souhaité bon vent à Niger Télécoms et a par la même occasion encouragé son personnel à être uni, solidaire, toujours fort pour se perfectionner et se hisser au niveau requis, car, précise-t-il, dans ce domaine il faut être à jour, performant, être à la pointe afin de relever les défis. « Je sais que ce personnel est méritant et capable de toutes ces performances, c’est notre souhait de voir progresser Niger Télécoms au plus haut niveau des opérateurs au Niger » a conclu le Premier Ministre, Chef du Gouvernement SEM. Brigi Rafini Auparavant, le Directeur général de Niger Télécoms, M. Abdou Harouna, a salué la présence du Premier Ministre qui, a-t-il dit, marque l’engagement du gouvernement à faire de NIGER TELECOMS une société nationale qui peut contribuer fortement à la croissance économique et à faire du Niger une société numérique inclusive. M. Abdou Harouna de rappeler que le 14 octobre 2015, sous la conduite éclairée de SEM. Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l'Etat, le Gouvernement a décidé en Conseil des Ministres, d'autoriser le processus de fusion de SONITEL et de SAHELCOM, pour donner naissance à ce nouvel opérateur, constitué depuis le 28 octobre 2016.

Les objectifs poursuivis à travers cette décision visionnaire étaient, selon le directeur général de Niger Télécoms, entre autres de :disposer d'un seul opérateur public de télécommunications comme dans les autres pays de la sous-région ; mutualiser les ressources techniques, financières et sociales afin d'assurer une gestion optimale et rationnelle des ressources des deux sociétés, gage d'efficacité et de rentabilité; assurer une offre globale de services innovants par l'exploitation des réseaux et la fourniture des services fixes et mobiles de télécommunications ouverts au public.

« Voilà bientôt plus d'un an que nous avons été investis par les plus hautes autorités de la mission de diriger NIGER TELECOMS, héritière de SONITEL et de SAHELCOM, deux sociétés publiques marquées principalement par une situation sociale, technologique et financière préoccupante, mais pas irrémédiablement compromise» a-t-il indiqué. Malgré un tel héritage et les contraintes inhérentes à tout processus de fusion et de réformes, NIGER TELECOMS explique son premier responsable, grâce à l'expérience, au dynamisme et à la motivation retrouvée de son personnel, a pu renverser la tendance et porter à son actif, plusieurs réalisations au nombre desquelles : un résultat net opérationnel obtenu en 2017 de 2 milliards 400 millions contre un résultat négatif enregistré ces dernières années dont 296 millions en fin 2016; le payement de plus de 20 milliards de dette ; l'obtention du financement des investissements de plus de 290 millions de dollars US, négocié dans le cadre de la mise en œuvre du PDES lors de la tenue de la conférence des bailleurs de fonds à Paris ; l'acquisition de la licence 3G à hauteur de 34 milliards de FCFA.

A ceux-là s’ajoutent l'installation et la mise en service d'un centre d'appels de dernière génération ; l’installation d'une plateforme de SIM registration ; l’augmentation de la bande passante Internet de 1,8 à 5,6 Gigabits/S ; la réduction des tarifs de location de capacité aux opérateurs. Aujourd'hui se réjoui-t-il, NIGER TELECOMS, est incontestablement un opérateur global de télécommunications, un réseau des réseaux constitué de: un réseau fixe filaire ; un réseau à fibre optique de plus de 4000km sur toute l'étendue du territoire national ; un réseau mobile GSM 2G et 3G ; un réseau IP large bande avec 5,6 Gigabits/S de bande passante ; un réseau de génie civil de plus de 400 km répartis dans les grandes agglomérations du pays ;un réseau de distribution large constitué de plus de 43 agences commerciales.

M. Abdou Harouna a mis cette occasion à profit pour informer les invités de l'ambition 2018 de NIGER TELECOMS, qui est de marquer son décollage technologique à travers, entre autres : la densification et l'extension de son réseau mobile GSM à travers tout le pays ; l'extension du backbone national en fibre optique pour faire du Niger le pays qui dispose du plus grand réseau fibre optique de la sousrégion ; la construction d'un Datacenter sécurisé de grande capacité ; la construction d'un bâtiment imposant devant abriter son siège social sis au rondpoint ENAM ; l'augmentation de la bande passante de 5,6 à 10 Gigabits/S.

La coupure du ruban et une visite guidée des locaux ont sanctionné la fin de cette cérémonie qui marque le lancement officiel de la société nationale de téléphonie Niger Télécoms

Aïchatou Hamma Wakasso

20 avril 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer