Cérémonie officielle de remise des prix de la 1ère édition de la Compétition des Plans d’Affaires : 102 jeunes lauréats reçoivent un fond de démarrage pour leurs projets d’entreprises

Brigi fond demarrage projets entreprises NigerLe Premier ministre, Chef du gouvernement, SE Brigi Rafini, a présidé hier matin au Palais de Congrès de Niamey, la cérémonie officielle de remise des prix de la Compétition des Plans d’Affaires (CPA), lancée le 10 mars 2017 par le Président de la République, Chef de l’Etat SE Issoufou Mahamadou. Il s’est agi à travers cette initiative d’acompagner les efforts pour la mise en place d’entreprises fiables, de promouvoir les jeunes talents, de contribuer de manière significative à la création d’emplois et de stimuler la croissance économique du pays. Les différents lauréats ayant présenté leurs projets de création d’entreprise, ont reçu ainsi leurs chèques lors de la cérémonie.

La compétition a suscité un engouement chez les jeunes nigériens qui aspirent s’engager dans leurs propres affaires. Ils sont au départ plus de 2.772 jeunes de toutes les contrées du pays et de la diaspora à avoir soumis leurs candidatures. A l’issue de la première phase 500 dossiers ont été retenus. Ces jeunes ont bénéficié d’un appui technique de la part de la Maison de l’Entreprise qui a mis à leur disposition, des compétences requises leur permettant d’améliorer leur vison en matière des affaires. A la fin des différentes phases, 102 dossiers ont été retenus. Ces dossiers sont repartis en trois (3) catégories notamment la catégorie Très petite entreprise, la catégorie Petite entreprise, et la catégorie Moyenne entreprise.

Les objectifs de la CPA sont de stimuler l’émergence et l’éclosion d’un tissu de PME dynamiques et innovantes autour des chaînes de valeur à fort potentiel, en vue de contribuer à la croissance économique et à la création d’emplois durables,   notamment pour les jeunes et les femmes au Niger. De manière spécifique, la compétition vise à créer un cadre d’émulation et de créativité pour les jeunes entrepreneurs nigériens ; de soutenir techniquement et financièrement les lauréats par un appui au démarrage de leurs activités ; de faciliter l’accès aux services d’appui et à la formation ; de promouvoir la culture entrepreneuriale au Niger ; de faciliter l’accès au financement et/ou au marché des PME et de contribuer à la création d’opportunités d’emploi pour les jeunes.

Pour la première catégorie, celle de «Très petites entreprises», les lauréats classés premiers ont reçu chacun un chèque de 5 millions FCFA, et ceux occupant la 2e place, ont obtenu chacun un chèque de 3 millions de FCFA, et ceux

retenus pour la 3e place ont reçu chacun un chèque de 2 millions de FCFA. Pour la catégorie « Petites entreprises », les lauréats classés premiers ont reçu chacun un chèque de 10 millions FCFA, tandis que ceux qui sont classés deuxième ont reçu chacun un chèque de 6 millions FCFA, et ceux qui sont classés 3e ont bénéficié d’un chèque de 4 millions FCFA chacun. Concernant la catégorie « Moyennes entreprises », les premiers lauréats ont également reçu chacun un chèque de 25 millions, tandis que ceux qui sont classés 2e ont reçu un chèque de 15 millions FCFA chacun, et enfin ceux qui ont occupé la 3e place ont bénéficié d’un chèque de 10 millions FCFA chacun. Par ailleurs, deux (2) prix d’encouragement ont été décernés à deux (2) lauréats.

En prenant la parole à cette occasion, le Premier ministre, Chef du gouvernement a d’abord indiqué que l’entrepreneuriat des jeunes occupe une place de choix dans le programme de renaissance. Cette place a été confortée dans le Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2017-2021 que le gouvernement met en œuvre avec détermination en dépit de l’environnement régional et mondial marqué par des défis multiples. Pour sa part, le représentant de la Banque Mondiale au Niger, M. Siaka Bakayoko a dit que cette initiative traduit la volonté des autorités du Niger de soutenir l’entrepreneuriat des jeunes et le développement du secteur privé. Il a réaffirmé l’engagement de la Banque Mondiale à accompagner le gouvernement du Niger dans ce vaste chantier visant à faire, des jeunes nigériens, des véritables entrepreneurs et des véritables piliers de la relance économique du Niger.

Quant au 2e vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN), M. Mounkaïla Ousseini, il a mentionné que la CCIN en tant que structure d’appui, d’encadrement et d’accompagnement entend poursuivre son assistance technique à l’endroit de l’ensemble des lauréats.

Auparavant, le parrain de la CPA, M. Alma Oumarou, ministre Conseiller à la Présidence de la République, a rappelé que la CPA est une prédisposition du gouvernement pour accompagner tous les efforts en vue de permettre la mise en place d’entreprises fiables et d’accompagner la promotion des jeunes talents dans les secteurs de petites et moyennes entreprises. Cette cérémonie, a-t-il dit, fait partie de l’accompagnement par la CCIN et des engagements pris par le gouvernement d’offrir aux jeunes et aux femmes un cadre favorable en matière de création d’entreprises et de développement des Affaires. En outre, M. Alma Oumarou a noté que dans le cadre de l’accomplissement de ses missions, la Maison de l’Entreprise a créé un guichet unique de création d’entreprises ainsi que d’autres instruments d’appui aux entreprises dont la CPA afin d’aider à identifier et soutenir les nouvelles entreprises avec un haut potentiel d’innovation dans les filières identifiées et dans d’autres secteurs prioritaires.

Le ministre Conseiller à la Présidence de la République a par ailleurs a précisé que les 102 lauréats ont été sélectionnés sur la base des critères suivant : la faisabilité commerciale technique et financière du projet, la rentabilité du projet, le profil du promoteur, l’impact économique et social ainsi qu’environnemental du projet, la valorisation des matières premières locales, etc. Parlant de l’évaluation des candidats, M. Alma Oumarou a noté qu’elle a été organisée sous forme d’interview de 10 minutes, au cours de laquelle le candidat défend son projet devant un jury.

Laouali Souleymane(onep)

31 mai 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer