4ème édition du Forum annuel de l’entrepreneuriat à Lagos au Nigeria : « L’avenir de l’Afrique est entre les mains des Africains » a déclaré le promoteur de la Fondation Tony Elumelu

Niger Forum annuel de l entrepreneuriat a Lagos au NigeriaEnviron 5000 personnes, notamment des entrepreneurs, des leaders des secteurs privé et public, venant de l’écosystème de l’entrepreneuriat africain se sont réunis le 25 octobre dernier à Lagos au Nigéria pour la 4ème édition du forum annuel de l’entrepreneuriat qu’organise depuis 2015 la Fondation Tony Elumelu ou Tony Elumelu Fundation (TEF). Ce forum est né de l'engagement de cette Fondation   d’investir en 10 ans 100 millions de dollars pour former et financer 10.000 entrepreneurs africains, dans le cadre du programme "Tony Elumelu Fundation Entrepreneurship". Pour les trois premières années du programme 1000 lauréats ont été enregistrés par an. En 2018 ce sont 1470 jeunes entrepreneurs sélectionnés à travers le continent qui ont bénéficié d’une formation et de mentorat durant neuf mois avec pour chaque lauréat le don d’un capital de démarrage de 5000 dollars US.

Le Forum de l’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu qui constitue le plus grand rassemblement d’entrepreneurs africains, offre l’unique occasion de réunir de jeunes compétences, de créer des réseaux dynamiques et de transmettre aux décideurs politiques ce message : un secteur privé dynamique et responsable peut conduire à la transformation économique du continent.

L’un des faits marquants du forum de cette année est le lancement de "TEFConnect", une plateforme numérique révolutionnaire qui réunit en Afrique et au-delà, tout l’écosystème de l’entrepreneuriat, notamment les entrepreneurs, les investisseurs et le monde des affaires sur une seule et même plateforme et les connecte numériquement à trois éléments essentiels du succès : le capital, les outils commerciaux et les entreprises. L’Afrique connaît une vague de changements technologiques rapides dans les systèmes de paiement, de l’éducation, de l’agriculture et des infrastructures, et TEFConnect joue ainsi un rôle essentiel dans la mise en contact des entrepreneurs sur l’ensemble du continent. « Avec TEFConnect, nous avons créé un outil qui fournit une plateforme numérique pour héberger des idées, défendre le succès et démontrer la capacité des Africains à utiliser les technologies les plus avancées pour prendre en charge leur destin économique », a expliqué M. Tony Elumelu, l’initiateur de la fondation qui porte son nom.

Le forum a été également l’occasion d’un concours de pitch, des tables rondes ainsi qu’une séance interactive entre le Président ghanéen, SE. Nana Akufo-Addo, et les entrepreneurs, avec la modération et l’animation de M. Tony O. Elumelu, Promoteur de TEF. Un panel sur le rôle du secteur privé dans le développement économique de l’Afrique, animé par Dr. Awele Elumelu, administratrice de TEF, fondatrice d’Avon Medical et championne de Gavi pour la vaccination en Afrique, ainsi qu’un documentaire sur l’Impact de TEF qui met en valeur les réussites des entrepreneurs de TEF, présenté par Mme Parminder Vir, Directrice Générale de la Fondation Tony Elumelu, ont été d’autres moments forts du forum.  

À cette occasion M. Tony Elumelu a réitéré son engagement d’être l’avocat du développement économique de l’Afrique, à travers le soutien et la formation d’une nouvelle génération d’entrepreneurs, dont les succès peuvent transformer le continent, offrir des opportunités, créer des emplois et un impact social. « L’avenir de l’Afrique est entre les mains des Africains », a-t-il déclaré. « Notre Fondation et son approche unique en matière de formation, de mentorat et de financement a prouvé que l’entreprenariat est le catalyseur de la transformation économique de notre continent. Je crois fermement que le succès peut être démocratisé et que si nous pouvons lier les ambitions aux opportunités, cette génération extraordinaire peut tout accomplir », a soutenu M. Tony Elumelu.

L’initiative de la fondation Tony Elumelu doit faire école, estime le président ghanéen

Pour sa part, le président du Ghana, S.E. Nana Akufo-Addo a souligné la nécessité de galvaniser l’écosystème de l’entrepreneuriat. Le président ghanéen a appelé les représentants du secteur public à encourager, soutenir et reproduire le modèle de la Fondation Tony Elumelu dans leurs régions respectives. « Le changement et le développement ne se produisent jamais d’eux-mêmes. Les gens doivent se lever, se faire entendre, discuter pour apporter le changement », a lancé S.E. Nana Akufo-Addo, évoquant la nécessité de mettre en place les politiques appropriées.

Lancé en 2015, le Forum de l’entrepreneuriat est une initiative de la Fondation Tony O. Elumelu, du nom du président du Heirs Holdings, Transcorp et de United Bank for Africa (UBA). Après avoir dirigé pendant une dizaine d’années ce groupe bancaire présent dans plusieurs pays africains, l’économiste Tony Elumelu, âgé aujourd’hui de 55 ans se consacre désormais à l’organisation philanthropique qu’il a créée et qui porte son nom. Le forum de l’entrepreneuriat est né ainsi de l'engagement de la Fondation Tony Elumelu à investir en 10 ans 100 millions de dollars pour identifier, former, encadrer et financer 10.000 entrepreneurs africains, dans le cadre du programme "TEF Entrepreneurship". Pour Chaque édition 1000 entrepreneurs de tous les coins du continent africain travaillant dans divers domaines d’activités sont sélectionnés sur la base de leurs performances pour recevoir un appui de la fondation en vue de renforcer leur capacité et leur donner accès à un financement d’un capital de démarrage de 5000, d’un programme de formation personnalisé et spécialement adapté à l’environnement africain, et de l’accès à un pool de mentors dédiés qui contribue de manière significative à la croissance économique, à la création d’emplois et à la production de revenus.

En 2018 ce sont 1470 jeunes entrepreneurs sélectionnés à travers le continent qui en ont bénéficié. Ce qui porte à ce jour le nombre total des bénéficiaires du programme à 4 470 jeunes entrepreneurs. Pour postuler au programme les entrepreneurs âgés d’au moins 18 ans résidents légaux ou citoyens d’un pays africain dont l'entreprise est basée en Afrique, et qui est à but lucratif, avec 0 ou 3 ans d’existence peuvent remplir entre le 1er janvier et le 1er mars un formulaire en ligne sur application.tonyelumelufoundation.org.

Pour ce qui est du Niger, sept entrepreneurs ont été sélectionnés en 2018. Trois d’entre eux étaient au Forum de Lagos. M. Touré Boubacar l’un d’eux, salue l’initiative de la fondation Tony Elumelu et exprime sa fierté de faire partie des lauréats de 2018. Le jeune entrepreneur apprécie cette phrase lancé par M. Tony Elumelu lors du forum quant à sa motivation pour son soutien à la jeunesse. « Ce n'est pas parce que nous en avons beaucoup que nous faisons cela, mais c'est parce-que nous croyons en vous », avait dit M. Tony Elumelu aux jeunes africains. M. Touré Boubacar travaille sur un projet d'introduction du gaz de pétrole liquéfié (GPL) comme carburant au Niger. Il fait l'installation des kits GPL sur les voitures et sa distribution. Il adhère à l’idée de M. Tony Elumelu « de vouloir institutionnaliser et démocratiser la chance ». Cela doit être pris en compte par les pouvoirs publics afin de permettre à la jeunesse qui déborde d'imagination, de compétences et de motivation de se mettre au service de la nation, de l’Afrique.

Souley Moutari(onep)

30 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie