Forfaitt-ORANGE-4G

Séminaire du Système d'Information Énergétique de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africain (SIE-UEMOA) : Présentation des résultats de la mise en œuvre aux acteurs

L'équipe Nationale du Système d'Information Énergétique de l'Union Économique et Monétaire Ouest Africain (SIE-UEMOA), section Niger, a organisé le 2 novembre dernier, un séminaire national destiné aux acteurs nationaux concernés par la mise en œuvre du projet SIE-UEMOA au Niger. L'objectif global de cette rencontre présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’Énergie, M. Halilou Kané, est de présenter, aux différents acteurs, les résultats du SIE-UEMOA.

Devant ses hôtes de la Commission de l'UEMOA et de l'Organisation Internationale de la Francophonie, le Secrétaire Général du Ministère de l’Énergie, M. Halilou Kané, a salué la fructueuse coopération entre ces deux organisations qui a permis d'aboutir à la mise en place du SIE-UEMOA. En effet, depuis le lancement des activités du projet au Niger en Mars 2018, le SIE-Niger a mené plusieurs actions qui cadrent avec son plan de travail. C'est pourquoi, a souligné le Secrétaire Général du Ministère de l’Énergie, le séminaire a pour objectifs spécifiques de présenter aux participants, le portail web du SIE-UEMOA, les résultats du SIE-Niger, de recueillir les appréciations des participants, et enfin de réfléchir sur le lancement des enquêtes sur la consommation des énergies domestiques. M. Halilou Kané a remercié la Commission de l'UEMOA et l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable pour leurs appuis multiformes dans la mise en œuvre du projet SIE-UEMOA.

Le Représentant de la Commission de l'UEMOA au Niger, M. Serigne Mbacke Sougou, a tenu à souligner la forte mobilisation des acteurs nigériens concernés par le Projet au séminaire, gage selon lui de « l'importance que le Niger accorde à la mise en place du Système d'Information Énergétique de l'espace UEMOA ». Il a aussi félicité le Niger, au nom de la Commission, pour les avancées réalisées dans le cadre du projet,

notamment la mise à disposition d'équipements informatiques, la conception du portail web SIE-UEMOA, et l'intégration des données sur la plate-forme. M. Serigne Mbacke Sougou a rappelé aux participants que le projet de mise en place du SIE découle de la politique énergétique commune (PEC) de l'UEMOA adoptée en 2001, qui vise entre autres, la mise en place d'un système de planification énergétique intégrée. Satisfait du travail abattu, le Représentant de la Commission de l'UEMOA au Niger, M. Serigne Mbacke Sougou a invité le Niger à poursuivre ses efforts en vue de la finalisation de cet important outil d'aide à l'élaboration d'une politique énergétique performante, avant d'assurer l'équipe nationale de l'engagement de la Commission à poursuivre elle aussi, ses efforts pour la mise en place du SIE-UEMOA et de sa pérennisation.

Après avoir cité l'ensemble des grands projets énergétiques dans l’espace UEMOA, le Représentant de l'OIF/IFDD, M. Romaric Segla, a affirmé que ce sont autant de projets d'interconnexion électrique qui accompagneront l'évolution des capacités de production au sein du Système d’Échanges d'Energie Électrique Ouest Africain (EEEOA). M. Romaric Segla de préciser que la plate-forme SIE-UEMOA a été mis en place pour permettre, à travers ses différents modules, d’intégrer les données collectées par les équipes nationales, de les stocker de façon intelligente dans un entrepôt de données, de les analyser de façon toute aussi intelligente et de produire des rapports intelligibles à même de contribuer à rendre le secteur énergétique dans l'UEMOA plus transparent et faciliter l'accès aux ressources de financement indispensables à son développement. Le séminaire, a-t-il ajouté, est une opportunité qui sera saisie pour préparer concrètement les termes de références d’enquêtes afin de collecter, à partir de l'année 2019, ces données.

Le SIE-UEMOA est né d'un partenariat entre l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et la Commission de l'UEMOA. Il vise, d'une part, à permettre à tous les États membres d'échanger de l'information énergétique à des fins diverses, et d'autre part à permettre à la Commission de l'UEMOA d'avoir une vue globale sur la situation énergétique dans l'espace communautaire. Depuis son installation il y a huit mois, le SIE-Niger a eu à mener, sous la supervision du cabinet de consultants INTEC/AKASI, plusieurs actions dont la mise à jour de la base de données existantes du SIE-Niger, la révision des fiches de collecte de données, la collecte des données énergétiques auprès des acteurs clés du secteur de l'énergie, l'analyse et le traitement des données et leurs transposition au format type de collecte de données du SIE-UEMOA, la réactualisation des bilans énergétiques de 2010 à 2015, et l'élaboration du bilan énergétique de l'année 2016.

Souleymane Yahaya (Stagiaire)

05 novembre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie