Forfaitt-ORANGE-4G

La nouvelle Banque de l’habitat du Niger présentée à la presse

Banque de l habitat NigerLe Directeur général de la nouvelle Banque de l’habitat du Niger a animé, samedi, un point de presse au siège de l’institution. Il s’est agi pour M. Abdou Rabiou de présenter la banque à la presse, à deux semaines de son inauguration officielle, en présence du Président de la République Issoufou.

Selon son Directeur général, la Banque de l’habitat du Niger a été agréée par arrêté n°0335/MF/DGOF/R/DMCE du 26 juillet 2018 et inscrite sur la liste des banques de l’UEMOA sous le numéro H 0208H. Rappelant le contexte de la création de la banque, M. Abdou Rabiou a indiqué que selon des données de l’Institut national de la statistique (INS), il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande sur les logements du Niger. Il a aussi évoqué une étude de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) sur l’analyse des conditions de financement bancaire de l’habitat dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). M. Abdou Rabiou a conclu que le financement de l’habitat au Niger actuellement insuffisant, rappelant qu’en 2013 il était de 14,2 milliards de francs CFA et d’un peu moins de 20 milliards de francs CFA en 2017, représentant environ 4% du total de crédits contre une moyenne Uemoa de 2%. Pourtant, at-il précisé, la question du financement de l’habitat est importante en raison de ses enjeux socio-économiques. Le Directeur général de la Banque de l’habitat du Niger a, en outre, expliqué toute l’importance du logement dans nos sociétés, notamment le fait qu’il serve de cadre d’unité de production informelle et de logement. C’est donc au regard de l’importance des logements sociaux, a-t-il rappelé, que le Gouvernement du Niger a pris les dispositions nécessaires pour mettre en œuvre les actions et programmes prévus par la Loi n°98-054 du 29 décembre 1998 relative à la Politique Nationale de l’Habitat et du Développement Urbain, qui accorde des avantages aux promoteurs immobiliers dans le cadre de la production des logements sociaux en partenariatpublic-privé, dont des exonérations fiscales de l’ordre de 40%. C’est cette loi qui a prévu la mise en place de structures et mécanismes de l’habitat, dont la Banque de l’habitat qui a été renforcée par son instrument d’accompagnement qu’est le Fonds national de l’habitat (FNH) créé par décret n°2017-933/PRN/MDH du 5 décembre 2017. Domicilié dans les livres de la banque, ce fonds vise «à faciliter l’accès au crédit habitat à caractère social à travers notamment la bonification des taux d’intérêt, la garantie des prêts et le refinancement des crédits logements». Selon son Directeur gé- néral, la Banque de l’habitat du Niger est une Société anonyme avec un Conseil d’administration et un capital de dix milliards (10.000.000) de francs CFA. Son actionnariat est structuré ainsi qu’il suit : la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) avec 25% du capital, l’Etat du Niger avec 20%, la Société de patrimoine de mines du Niger (SOPAMIN) avec 20%, la Société nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP) avec 20%, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) avec 8,25%, la Société nigérienne des banques (SONIBANK) avec 5%, des privés avec 1,25% et la Nigérienne d’assurances (NIAASSURANCE) avec 0,5%. La Banque de l’habitat du Niger a pour mission d’apporter son concours financier à la promotion immobilière en général, à la production et à l’amélioration de l’habitat social en particulier ; à mobiliser les ressources adaptées au financement des projets immobiliers et à offrir toutes les gammes des produits et services bancaires innovants à la clientèle. C’est le samedi 15 décembre prochain, que la nouvelle Banque de l’habitat sera officiellement inaugurée, en pré- sence du Président de la République Issoufou Mahamadou. Le siège de cette banque est situé à la place Toumo de Niamey.

07 décembre 2018
Source :  L'Actualité

Imprimer E-mail

Economie