Fermeture des locaux de la société ORANGE-NIGER par les services des Impôts : Un signe évident d’un manque de ressources financières pour la Renaissance

Mass Hassoumi Ministre Finances Niger 001M. Hassoumi Massaoudou, Ministre des financesUn signe évident d’un manque de ressources financières pour la Renaissance Depuis quelques jours, les services de l’opérateur de téléphonie Orange-Niger sont sous scellés. Ils ont été fermés par les services de la Direction générale des impôts. Selon des sources concordantes, il est exigé de l’opérateur de téléphonie de verser à l’Etat du Niger la rondelette somme de 20 milliards de francs CFA calculée par les services des Impôts après un redressement fiscal. Les mêmes sources affirment qu’ORANGE NIGER fait de la résistance et aurait même saisi la justice pour obtenir la suppression de cette amende, mais sans succès. Quoi qu’il en soit, jusqu’à hier mardi à 18h, les autocollants des services des impôts étaient visibles sur les portes d’entrée des services de l’opérateur de téléphonie. Cette mesure des services des Impôts a été saluée par plusieurs internautes nigériens qui, il y a quelques mois, ne comprenaient pas que les mêmes services fermaient des sièges des organes de presse privée qui arrivent à peine à assurer leur fonctionnement, pendant que des grands opérateurs qui font des affaires des milliards n’étaient nullement inquiétés. Pour d’autres Nigériens, la fermeture de l’opérateur ORANGE-NIGER est aussi un signe que le régime de la Renaissance est vraiment dans une situation de manque de ressources financières assez préoccupante. Ceux qui soutiennent cette idée dont observer qu’ORANGE-NIGER est une société française et que pour que les tenants du pouvoir actuels osent s’attaquer aux intérêts de la France, il faut qu’ils soient vraiment dans une position où ils n’ont pas un autre choix que cela.

En tout cas si la fermeture des locaux d’ORANGE-NIGER perdure, elle peut créer un froid entre le pouvoir du Président Issoufou Mahamadou et celui d’Emmanuel Macron, surtout que ce dernier fait aussi face ces derniers temps à une crise financière aiguë qui l’a poussé à prendre des mesures impopulaires ayant provoqué les dernières émeutes en France.

Dan Lamso  

08 décembre 2018
Source : Le Monde d’Aujourd’hui

 

Imprimer E-mail

Economie