Forfaitt-ORANGE-4G

Signature de convention de partenariat entre la Maison de l’Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI : Des initiatives pour développer le secteur privé

Le Secrétaire général de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger (CCIN), M. Ousmane Mahaman, a présidé hier matin, dans la Salle de Conseil de la SONIBANK, la cérémonie de signature de convention de partenariat entre la Maison de l’Entreprise, la SONIBANK et la BAGRI dans le cadre de la facilitation du financement des entreprises au Niger.

Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, M. Ousmane Mahaman a d’abord rappelé que la CCIN a été créée pour renforcer le tissu économique du Niger par l’émergence d’entreprises compétitives et l’amélioration du climat des affaires au Niger. A cet effet, il a noté que la CCIN à travers la Maison de l’Entreprise a bénéficié de l’appui de la Banque Mondiale, par le biais du Projet d’Appui à la Compétitivité et à la Croissance (PRACC), et du don de la Coopération Danoise, avec le Programme de promotion de l’Emploi et de la Croissance dans l’Agriculture (PECEA). Le secrétaire général de la CCIN a précisé que ce don consiste à promouvoir le développement des entreprises dans les chaines de valeurs agricoles et végétales porteuses visant à améliorer leurs compétitivités. « Et c’est forte de son rôle d’interlocuteur pour l’appui au secteur privé en vue de renforcement de ses capacités et, entre autres , de sa mission de facilitation à l’accès au financement des entreprises nigériennes que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Niger à travers la Maison de l’Entreprise va mettre en place,   avec la signature de la présente convention de partenariat, un Fonds d’investissement d’environ un milliard cent huit millions sept cent cinquante mille (1.108.750.000) FCFA pour appuyer la facilitation de crédits des entreprises accompagnées d’une part, et d’autre part environ six cent cinquante cinq millions (655.000.0000) FCFA de prix aux lauréats de la compétition des Plans d’Affaires, auprès de la SONIBANK et de la BAGRI » a-t-il notifié. M. Ousmane Mahaman a par ailleurs souligné que la BAGRI et la SONIBANK sont les deux institutions disposées à participer au financement des entreprises encadrées par la Maison de l’Entreprise, partageant la même vision que la CCIN concernant le développement des micros entrepreneurs individuels et les PME établies. Il a, enfin conclu que la CCIN à travers la Maison de l’Entreprise s’investira afin d’inscrire ce partenariat dans la durée.

Pour sa part, le Directeur général de la SONIBANK, M. Souley Oumarou a indiqué que ce partenariat permettra à son institution bancaire d’ouvrir dans ses livres les comptes de subvention des entreprises bénéficiaires de la Maison de l’Entreprise ; les comptes personnels des entreprises bénéficiaires de la Maison de l’Entreprise ; un compte intitulé ‘’ Fonds d’Investissement-Maison de l’Entreprise’’ ; de traiter les demandes de financement des entreprises appuyées par la Maison de l’Entreprise ; de financer les projets d’investissements productifs et les besoins d’exploitation des entreprises appuyées par la Maison de l’Entreprise. Concernant les accompagnements, Il a précisé que pour le financement des projets des lauréats, il se fait au maximum cinq ans pour les crédits d’investissements et vingt quatre mois au maximum pour les crédits d’exploitation. Pour ce qui est de l’accompagnement des Entreprises qui sont appuyées par la Maison de l’Entreprise, il est plafonné à deux millions cinq cent mille (2.500.000) FCFA pour la micro entreprise, cinq millions (5.000.000) FCFA pour la petite entreprise et quarante cinq millions (45.000.000) FCFA pour la moyenne entreprise ; et la durée est de cinq ans au maximum pour les crédits d’investissement et vingt quatre mois au maximum pour les crédits d’exploitation.

Quant au Directeur général de la BAGRI, M. Abdoulaye Djadah, il a rappelé que depuis 2018, les autorités monétaires de la Banque Centrale font du financement des PME un de leurs objectifs majeurs du fait que les PME sont les moteurs de croissance de l’économie. Selon lui, la BAGRI s’associe à cette dynamique pour permettre aux PME de bénéficier du professionnalisme de son institution. Il a rassuré ses partenaires que toutes les dispositions seront prises pour assurer leurs responsabilités.

Laouali Souleymane(onep)

22 février 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Economie